Conditions d’inscription au Master

CONDITIONS GÉNÉRALES

Les cours du MASTER sont prodigués en français (sauf cours de langue) et sont en présentiel (conditions particulières pour étudiant-e-s salarié-e-s ci-dessous).

Le ou la candidat-e doit soit  :

- être titulaire d’une licence (soit 180 ECTS) dans un champ compatible avec celui du diplôme de master ou dans le même domaine,

- procéder par validation des acquis professionnels et personnels (VAPP - décret de 1985) : accès sans avoir le diplôme requis compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles

- par validation des acquis de l’expérience (VAE – articles L. 613-3 et s. du Code de l’Éducation) : accès par validation totale ou partielle d’un diplôme, à condition de faire la preuve de son expérience (service formation permanente www.fp.univ-paris8.)

- par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger.

 Pré-requis : niveau de langue française correspondant au DALF niveau B2

 Conditions d’accès en M2 :

Le dossier de candidature comporte les mêmes éléments (diplômes, projet de recherche, et, éventuellement, exemplaires de travaux réalisés par le candidat).

L’entrée en M2 est possible avec un M1 (6 EC minimum et un mémoire préparatoire. Mention « Assez bien » requise au minimum) ou avec une maîtrise ancien régime ou par VAE.

Étudiant-e-s salariÉ-e-s

Le Centre propose, sous certaines conditions, à ses étudiant-e-s occupant un emploi d’au moins 15 heures hebdomadaires la possibilité d’être dispensé-e-s d’assiduité aux séminaires et de bénéficier d’aménagements pour le contrôle des connaissances.

Statut : le statut d’« étudiant-e salarié-e » est accordé aux étudiant-e-s inscrit-e-s en Master « Études de Genre » et qui en font la demande au début de chaque semestre. Pour en bénéficier, il faut justifier d’un emploi d’au moins 15 heures hebdomadaires tout au long d’un semestre.

Séminaires concernés : tous les séminaires du Master « Genre(s) » sont concernés, à l’exception des cours dépendant des départements de Langue.

Assiduité : dans le cadre normal des études, l’assiduité aux séminaires est obligatoire. Le statut d’« étudiant-e salarié-e » permet d’être dispensé-e d’assiduité aux séminaires pendant les heures de travail de l’étudiant-e. Il revient à l’étudiant-e de récupérer les séminaires non suivis.

Contrôle des connaissances : le statut d’« étudiant-e salarié-e » permet d’être dispensé-e du contrôle continu et de ne valider les séminaires concernés que par l’examen terminal. La présence aux examens de fin de semestre reste obligatoire. Pour les séminaires ne se validant pas par un examen terminal, l’enseignant-e déterminera un mode alternatif de validation (dossier, mini-mémoire, etc.). Un séminaire suivi avec assiduité sera validé dans les conditions habituelles.

Démarches à suivre : au début de chaque semestre, il faut faire établir une attestation d’« étudiant-e salarié-e » auprès du Secrétariat du Master genre en fournissant une copie du justificatif qui mentionne le temps du contrat, la durée hebdomadaire et l’organisation de l’emploi salarié (contrat de travail, fiches de paie, etc.)

Une fois l’attestation établie, toujours en début de semestre, il faut entrer en contact avec chacun-e des enseignant-e-s pour se signaler comme étudiant-e salarié-e.