Organisation générale des enseignements

Les étudiant-e-s bénéficient :

- d’un tronc commun d’initiation théorique aux études de genre, et de formation à la recherche et en langues,

- d’enseignements de spécialité, soit en Arts, Littératures et Etudes Culturelles (ALEC), soit en Histoire, Société, Politique (HSP),

- du suivi de leur mémoire de recherche de Master 1 puis de Master 2

- et de la possibilité de faire des stages et des échanges à l’international.

 

Le Master 1 : les enseignements et les crédits

MASTER 1 ECTS  COEF 
     
UE Initiation théorique : 2 enseignements (=2 EC) 10 2
UE apprentissage de la recherche et langue : 2 enseignements (=2 EC) 10 2
UE spécialité ALEC ou HSP : 2 enseignements (= 2 EC) 10 2
Mémoire de M1 30 6
     
TOTAL  60  

NB : un EC (Elément Constitutif) est un enseignement.

La première année est consacrée à l’acquisition des bases théoriques et méthodologiques.

L’étudiant-e doit suivre et valider 6 enseignements (dénommés Éléments Constitutifs EC) la première année (M1).

L’essentiel de la formation repose sur la rédaction de deux mémoires sur le même objet de recherche : le mémoire « préparatoire » de M1 et le mémoire définitif de M2. Les cours et séminaires accompagnent la rédaction de ces mémoires. Leur évaluation tient donc compte de cet objectif.

À l’issue de la première année (M1), l’étudiant-e présente son mémoire de M1 sous la forme d’un projet détaillé du mémoire de M2 (problématique et bibliographie, perspectives pour le mémoire de M2 et une partie travaillée) devant le jury du Master. Le mémoire de M1 comporte 50 pages au minimum.

Les sessions de soutenance sont prévues en juin pour les M1.

Le Master 2 : les enseignements et les crédits

MASTER 2  ECTS   COEF 
     
UE méthodologie ou initiation théorique : 1 enseignement (=1 EC) 5 1
UE de spécialité ALEC ou HSP : 2 enseignements (=2 EC) 10 2
UE stage OU deux enseignements au choix (=2 EC) 10 2
UE mémoire de Master 2 35 7
     
TOTAL 60  

La deuxième année approfondit les connaissances et différencie les parcours.

L’étudiant-e doit suivre et valider 5 enseignements la deuxième année, ou 3 enseignements et 1 stage.

Le mémoire de M2 comporte environ 100 pages. Le jury de soutenance comprend 3 membres. Le rendu du mémoire et la soutenance ont lieu en juin et en septembre pour les mémoires de M2.

Validation des enseignements et des travaux de recherche

Les EC sont validés selon le système des crédits utilisés à l’échelle européenne dits « ECTS » (European Credit Transfer System : système européen d’évaluation des enseignements suivis). Un EC = 5 ECTS (coefficient 1). Le mémoire de M1 équivaut à 30 ECTS (coefficient 6). Le mémoire de M2 équivaut à 35 ECTS (coefficient 7).

Pour que l’ensemble de son parcours soit validé, l’étudiant-e doit avoir obtenu une note égale ou supérieure à la moyenne après péréquation des notes obtenues pour le mémoire et dans les EC. Il/elle doit totaliser 120 ECTS.

Conditions de délivrance du diplôme de master : 

Le jury vérifie que le candidat ou la candidate a suivi les enseignements requis et fourni le travail demandé dans ce cadre (obtention de 120 ETCS). La note obtenue dans chaque UE doit être égale ou supérieure à la moyenne après péréquation des notes obtenues dans les EC correspondant à une UE. Le diplôme est délivré après soutenance du mémoire. Le jury de soutenance comprend trois membres dont au moins deux enseignant-e-s de la formation. La note finale doit être égale ou supérieure à la moyenne. La mention (Assez bien, Bien ou Très Bien) est attribuée après péréquation de toutes les notes obtenues.

 

Conditions de délivrance du diplôme intermédiaire :

Un diplôme intermédiaire de M1 correspondant à l’ancienne maîtrise peut être délivré : l’étudiant doit avoir obtenu 60 ECTS et soutenu un mémoire d’une cinquantaine de pages. Le jury de M1 comprend deux membres. L’étudiant-e doit avoir obtenu une note égale ou supérieure à la moyenne après péréquation des notes obtenues aux EC. Le mémoire lui-même doit recevoir une note égale ou supérieure à la moyenne pour que l’ensemble donne lieu à la délivrance d’un diplôme.

 

Modalités de contrôle des connaissances :

Contrôle continu ou contrôle final selon les séminaires (EC).

Les travaux demandés varient selon les EC (dossiers, enquêtes analytiques, analyse de textes et documents, traitement problématique d’une question).

Voir document reglementaire ici :

PDF - 91.4 ko