Présentation

Master « Études de genre »

 Le master d’études de genre de Paris 8 est une formation pluri- et interdisciplinaire.

Ce master propose d’analyser la construction ou l’inscription des identités, des différences et des hiérarchies de sexe et de sexualité, mais aussi les modes de transgression, de déstabilisation ou d’abolition de celles-ci, dans les sociétés, les cultures, les institutions, les discours et les textes.
La question des rapports sociaux de sexe affecte toutes les pratiques sociales et traverse tous les champs de pensée. Les études de genre cherchent donc à favoriser les démarches transversales et transdisciplinaires, à la mesure de leur objet.

Le master d’études de genre a aussi une perspective internationale. Le déploiement transnational des recherches dans ce domaine tient à la nécessité politique et théorique de penser l’articulation entre spécificités culturelles et constructions de genre, entre politiques nationales ou coloniales et politiques des sexes.

Les nouvelles configurations culturelles et la nouvelle dynamique des relations entre les sexes engendrées par les situations postcoloniales donnent à la réflexion sur les rapports de genre en contexte postcolonial une urgence et une actualité particulières.

PDF - 2.4 Mo

Brochure du département d’études de genre 2018-2098

Le Master 1 ouvre :

— à la préparation aux concours de recrutement, dit CAPES (Certificat d’Aptitude Pédagogique à l’Enseignement Secondaire) pour l’enseignement secondaire.

— à la formation à la recherche dans le Master 2.

 Le Master 2 ouvre :

— à la préparation aux agrégations.

— à différents postes et concours administratifs (voir Débouchés professionnels).

— au Doctorat d’études de genre de Paris 8, qui comporte autant de spécialités possibles que de disciplines reconnues par le CNU (ex : doctorat d’études de genre, spécialité « littérature comparée », ou spécialité « science politique » etc.). Le master ouvre aussi sur les doctorats en Histoire, Littérature(s), Sciences de l’éducation, Science politique et Sociologie.

NB : Il faut avoir obtenu au moins la mention « Bien » au M2 pour pouvoir s’inscrire en doctorat.

 

Débouchés professionnels

 

Le Master d’études de genre peut déboucher sur les métiers de l’enseignement, de la recherche, des droits des femmes, de l’action humanitaire et sociale (associations et ONG nationales et internationales), de l’administration (administration territoriale, chargé-e d’études ou de mission), des relations internationales, de la culture, du journalisme et de la communication.

 

 

 

 

NB : Pour tout renseignement sur l’articulation entre Master et Doctorat, adressez-vous au secrétariat du département d’études de genre et informez-vous auprès des enseignant-e-s responsables des différentes disciplines.

Conditions d’inscription au Master

CONDITIONS GÉNÉRALES

Les cours du MASTER sont prodigués en français (sauf cours de langue) et sont en présentiel (conditions particulières pour étudiant-e-s salarié-e-s ci-dessous).

Le ou la candidat-e doit soit  :

- être titulaire d’une licence (soit 180 ECTS) dans un champ compatible avec celui du diplôme de master ou dans le même domaine,

- procéder par validation des acquis professionnels et personnels (VAPP - décret de 1985) : accès sans avoir le diplôme requis compte tenu des études, des acquis personnels et des expériences professionnelles

- par validation des acquis de l’expérience (VAE – articles L. 613-3 et s. du Code de l’Éducation) : accès par validation totale ou partielle d’un diplôme, à condition de faire la preuve de son expérience (service formation permanente www.fp.univ-paris8.)

- par validation des études supérieures accomplies, notamment à l’étranger.

 Pré-requis : niveau de langue française correspondant au DALF niveau B2

 Conditions d’accès en M2 :

Le dossier de candidature comporte les mêmes éléments (diplômes, projet de recherche, et, éventuellement, exemplaires de travaux réalisés par le candidat).

L’entrée en M2 est possible avec un M1 (6 EC minimum et un mémoire préparatoire. Mention « Assez bien » requise au minimum) ou avec une maîtrise ancien régime ou par VAE.

Étudiant-e-s salariÉ-e-s

Le Centre propose, sous certaines conditions, à ses étudiant-e-s occupant un emploi d’au moins 15 heures hebdomadaires la possibilité d’être dispensé-e-s d’assiduité aux séminaires et de bénéficier d’aménagements pour le contrôle des connaissances.

Statut : le statut d’« étudiant-e salarié-e » est accordé aux étudiant-e-s inscrit-e-s en Master « Études de Genre » et qui en font la demande au début de chaque semestre. Pour en bénéficier, il faut justifier d’un emploi d’au moins 15 heures hebdomadaires tout au long d’un semestre.

Séminaires concernés : tous les séminaires du Master « Genre(s) » sont concernés, à l’exception des cours dépendant des départements de Langue.

Assiduité : dans le cadre normal des études, l’assiduité aux séminaires est obligatoire. Le statut d’« étudiant-e salarié-e » permet d’être dispensé-e d’assiduité aux séminaires pendant les heures de travail de l’étudiant-e. Il revient à l’étudiant-e de récupérer les séminaires non suivis.

Contrôle des connaissances : le statut d’« étudiant-e salarié-e » permet d’être dispensé-e du contrôle continu et de ne valider les séminaires concernés que par l’examen terminal. La présence aux examens de fin de semestre reste obligatoire. Pour les séminaires ne se validant pas par un examen terminal, l’enseignant-e déterminera un mode alternatif de validation (dossier, mini-mémoire, etc.). Un séminaire suivi avec assiduité sera validé dans les conditions habituelles.

Démarches à suivre : au début de chaque semestre, il faut faire établir une attestation d’« étudiant-e salarié-e » auprès du Secrétariat du Master genre en fournissant une copie du justificatif qui mentionne le temps du contrat, la durée hebdomadaire et l’organisation de l’emploi salarié (contrat de travail, fiches de paie, etc.)

Une fois l’attestation établie, toujours en début de semestre, il faut entrer en contact avec chacun-e des enseignant-e-s pour se signaler comme étudiant-e salarié-e.

 

Les enseignements

 Vous trouverez la liste des séminaires d’enseignement dans la brochure du Département d’études de genre :

PDF - 2.4 Mo

 

Direction de mémoires de Master

Encadrement scientifique du master

 Enseignant-e-s habilité-e-s à diriger des recherches en Master

Annick ALLAIGRE PR, études hispaniques (littérature)

Salima AMARI Docteure, sociologie

Manuela de BARROS MCF HDR, esthétique et arts plastiques

Anne E. Berger PR, littérature française, études de genre

Rémy BETHMONT PR, études anglophones (histoire et civilisation)

Kamila BOUCHEMAL Docteure, études de genre et littérature comparée

Fabienne BRUGÈRE PR, philosophie

Coline CARDI MCF, sociologie

Maxime CERVULLE MCF, information et communication, études culturelles

Martine CREAC’H PR, littérature française

Brice CHAMOULEAU MCF, civilisation espagnole contemporaine

Clémentine COMER Docteure, sociologie, science politique

Aurélie DAMAMME MCF, sociologie

Béatrice DAVID MCF, anthropologie

Raphaëlle DOYON MCF, études théâtrales

Karine ESPINEIRA Docteure, sociologie

Eric FASSIN PR, sociologie, science politique et études de genre

Camillo FAVERZANI MCF, HDR, italien

Audrey FOGELS MCF, littérature américaine

Charlotte FOUCHER CR CNRS, histoire de l’art

Marie-Dominique GARNIER PR, littérature anglaise, études de genre

Laurence Gavarini PR, sciences de l’Éducation

Sibylle GOLLAC CR CNRS, Sociologie

Mélanie GOURARIER CR CNRS, Sociologie, anthropologie

Nacira GUENIF-SOUILAMAS PR, sociologie, sciences de l’éducation

Bertrand GUILLARME PR, science politique

Karim HAMMOU CR CNRS, sociologie

Patrick HERSANT MCF, littérature anglaise

Mej HILBOLD MCF, sciences de l’éducation

Caroline IBOS MCF HDR, sociologie et sciences politiques

Andrée-Anne KEKEH MCF, études américaines et caribéennes

Yala KISUKIDI MCF, philospohie

Akila KIZZI Docteure, littératures francophones et études de genre

Sylvie KLEIMAN-LAFON MCF, littérature anglaise

Hélène MARQUIÉ PR, arts, études de genre

Pascale MOLINIER PR, psychologie sociale, Université Paris XIII

Cornelia MÖSER CR CNRS, philosophie

Hélène NICOLAS MCF, anthropologie

Patricia PAPERMAN PR, sociologie et science Politique

Sylvain PATTIEU MCF, Histoire contemporaine

Ilaria PIRONE MCF, Sciences de l’éducation

Valérie POUZOL MCF, histoire contemporaine, histoire du genre

Danièle ROSENFELD-KATZ MCF, économie

Heta RUNDGREN Docteure, études de genre et littérature comparée

Marta SEGARRA DR CNRS, littératures française et francophones, genre

Nadia SETTI PR, études de genre, littérature comparée

Claudia SIMMA Docteure, études de genre / littérature

Françoise SIMASOTCHI-BRONES PR, littératures francophones

Françoise SIRONI MCF, psychologie

Marion TILLOUS MCF, géographie et urbanisme

Isabelle TOURNIER MCF, littérature française

Mathias VERGER MCF, littérature comparée

Mercedes YUSTA RODRIGO PR, études hispaniques (histoire)

 

DOMAINES DE RECHERCHE ET PUBLICATIONS

PAR ENSEIGNANT-E – CHERCHEUR-E

 

 

 

 

Annick ALLAIGRE, annick.allaigre@univ-paris8.fr

Professeur de Littérature espagnole (UFR 5 LCE)

 Domaines de recherche

Littérature espagnole contemporaine (poésie)

 Publications

- L’Antigone de Maria Zambrano : de la réflexion philosophique à la création poétique, in « Femme et écriture dans la péninsule ibérique », textes réunis par Maria Graciete Besse et Nadia Mekouar-Hertzberg, L’Harmattan, 2004, tome II, p. 137-152.

- Du deuil des poètes : la voix au tombeau, in Entre ciel et terre : la mort et son dépassement dans le monde hispanique, Coordination Daniel Lecler et Patricia Rochwert-Zuili, INDIGO et côté -femmes, Paris, 2008, p. 300-312.

- Juan Gil-Albert, Le style homosexuel, En Espagne, sous Franco, prologue de Juan Antonio González Iglesias, introduction et traduction Annick Allaigre, EPEL, Paris, 2008.

- Gil-Albert ou Antigone masquée, in Les Antigones contemporaines (de 1945 à nos jours), études réunies et présentées par Rose Duroux et Stéphanie Urdician, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, Premier semestre 2010, p. 207-218.

- Del secreto mejor guardado : las traducciones de Juan Gil-Albert, in Escritores valencianos del siglo XX en sus traducciones, Fernando Navarro, Pedro Mogorrón y Paola Masseau eds, Alicante, Ediciones AguaClara, 2011, p. 107-116.

 

 

Salima AMARI, salima.amari@unil.ch

Docteure en sociologie, Chargée d’enseignement Université de Lausanne (Suisse), CRESPPA-GTM

Domaines de recherche 

Genre et Sexualité dans un contexte (post)migratoire et au Maghreb ; genre et Islam ; Lesbianisme ; Intersectionnalité des rapports sociaux ; Sociologie du genre, de la sexualité, de l’immigration, de la famille.

 Bibliographie sélective 

Ouvrage :

Lesbiennes de l’immigration. Construction de soi et relations familiales, éditions du Croquant, 2018.

Articles et chapitres :

- « Intersectionnalité, lesbianité et postcolonialité », in A. Marcillat, E. Miramond et N. Rupert (coord.), CEDREF, 2017, p. 51-84.

- « Les lesbiennes d’origine maghrébine en France : entre contraintes et ruses », in Monia Lachheb (dir.), Etre homosexuel au Maghreb, Paris, IRMC/Karthala, 2016, p. 94-114.

-  « Certaines lesbiennes demeurent des femmes », Nouvelles Questions Féministes, Volume 34, n° 1, 2015, p. 70-83.

- « Sujets tacites. Le cas de lesbiennes d’origine maghrébine », Tumultes, Volume 2, n°41, 2013, p. 205-221.

- « (Ne pas) dire l’homosexualité chez des lesbiennes maghrébines et d’ascendance maghrébine en France », Modern & Contemporary France, Volume 2, n°21, 2013, p. 219-235.

- « Lesbiennes et migrantes dans la ville. Intersectionnalité des rapports sociaux », in Arnaud Alessandrin, Yves Raibaud (dir.), Géographie des homophobies, Armand Colin, 2013.

- « Des lesbiennes en devenir. Coming-out, loyauté filiale et hétéronormativité chez des descendantes d’immigrant-e-s maghrébin-e-s », Cahiers du Genre, n°53, 2012, p. 55-75.

- « Le cyberespace comme le tiers-espace des lesbiennes de "culture musulmane" dans le monde ? », Les on line, Digital journal on lesbian issues, Vol.2, n°1, 2010.

 

Manuela DE BARROS, manuela2barros@gmail.com

MCF Arts plastiques

Domaines de recherche 

Philosophie, esthétique, histoire de l’art, art contemporain, art et sciences, http://teamed.univ-paris8.fr/spip.php?article1358

 Bibliographie sélective 

  • · « Magie et technologie », UV Editions, décembre 2017 (édition augmentée, originale septembre 2015). 
  • · « Duchamp et Malevitch : art et théories du langage », éditions l’Harmattan, Collection Eidos/ Rétina, 2011.

 

Anne Emmanuelle BERGER, aeb4@cornell.edu

Professeure de Littérature française, et d’études de genre (UFR Textes et Sociétés)

 Domaines de recherche

Théories du genre et de la sexualité dans les mondes anglophone et francophone ; pensée(s) féministe(s) ; histoire intellectuelle du champ ; littérature, philosophie, politique ; théories et politique(s) de la langue ; psychanalyse et études de genre ; études postcoloniales et études de genre ; problématique des frontières de genre (genre humain, genre animal etc).

Bibliographie sélective

Ouvrages

- Le Grand Théâtre du Genre : Identités, Sexualités et Féminisme en ‘Amérique’, Paris : Belin, 2013. 295 pp. [traduit en anglais et en espagnol]

- En préparation : Femmes en littérature. Une histoire culturelle du XXe siècle, ouvrage rédigé avec Marta Segarra, sous la direction de Martine Reid. Paris, Gallimard, coll.Folio Essais. (Parution prévue début 2019)

- Algeria in Others’ Languages (édition, préface et annotation d’un volume d’essais sur la politique des langues en Algérie), Cornell University Press, 2002. 246pp.

- Demenageries. Thinking (Of) Animals After Derrida (avec Marta Segarra), Amsterdam : Rodopi, coll. « Critical Studies », 2011.

-Genre et Postcolonialismes. Dialogues transcontinentaux (avec Eleni Varikas), Ed. Archives Contemporaines, Paris, 2011.

Articles et chapitres

- "The Newly Veiled Woman : Irigaray, Specularity and the Islamic Veil", Diacritics, Spring 1998. Pp.93-119.

- « Sexing Differances », n. spécial « Derrida’s Gifts », Differences, 16. 3, 2005. 52-67.

- « Traversées de frontières : postcolonialité et études de genre dans l’université américaine », Labyrinthe, Paris, 2006.

- "Politiques de la langue : la ’langue maternelle’ de la mère à l’autre", Expressions maghrébines, 2006.

- "Popularities of Language : Rousseau and the Mother-tongue", in The Politics of Deconstruction. Jacques Derrida and the Other of Philosophy, McQuillan ed., Pluto Press, 2007.

  - “Textiles that Matter : Irigaray and Veils“, in Re-Writing Difference : Irigaray and the Greeks , NYC : SUNY Press, 2010. 63-78.

- « Quand Sophie aimait les bêtes. Autobiographie et animalité chez la Comtesse de Ségur », La tradition des romans de femmes XVIIIe- XIXe siècles, éd. C.Mariette et D.Zanone, Paris : Champion, 2012. 413-438.

- “La psychanalyse comme ‘théorie du genre’, in F.Fajnwaks et C. Leguil, dir., Subversion lacanienne des théories du genre, Paris, Editions Michele, 2015. 107-130.

- “Gender Springtime in Paris : A 21st Century Tale of Seasons”, in Transatlantic Gender Crossings, special issue of Differences, vol. 27- 2, 2016. 1-26.

- “ Penser le genre en langue(s) ou comment faire des études de genre en littéraire ?” in Fragments d’un discours théorique. Nouveaux éléments de lexique littéraire, Emmanuel Bouju ed., Nantes, Editions Nouvelles Cécile Defaut, 2015. 173-192.

 

Rémy BETHMONT, remy.bethmont@univ-paris8.fr

PR études anglophones (histoire et civilisation)

Domaines de recherche 

Religion et sexualité dans le monde anglophone contemporain, histoire religieuse anglaise, sociologie de l’anglicanisme.

 Bibliographie sélective 

Ouvrages

L’Anglicanisme : un modèle pour le christianisme à venir ? Genève : Labor et Fides, 2010.

Homosexualité et traditions monothéistes : vers la fin d’un antagonisme ?  coédition avec Martine Gross, Genève : Labor et Fides, 2017.

Chapitres et articles

« How Queer Can Christian Marriage Be ? Eschatological Imagination and the Blessing of Same-Sex Unions in the American Episcopal Church », New Approaches in History and Theology to Same-Sex Love and Desire, ed. Mark D. Chapman and Dominic Janes, Genders and Sexualities in History Book Series, Cham : Palgrave Macmillan, 2018, p. 209-225.

« Le ministère LGBT de la cathédrale américaine de Paris », Le Protestantisme à Paris : diversité et recompositions contemporaines, dir.Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer, Genève : Labor et Fides, 2017, p. 213-232.

« The Episcopal Church and the Resistance to Conservative Claims to a Biblical Monopoly : Towards a Biblical Gay and Lesbian Narrative ? » Estudos de Religiao, vol. 30 no. 1, Neoconservadorismo Religioso e Gênero (2016) : 111-126.

« Some Spiritually Significant Reasons for Gay Attraction to (Anglo-) Catholicism ». Theology and Sexuality vol. 12 no. 3 (May 2006) : 233-50.

 

Kamila BOUCHEMAL kamila.bouchemal02@univ-paris8.fr

Docteure en Etudes de genre/Littérature comparée

Domaines de recherche

Littérature postcoloniale, corps, genre, race, sexe

Publications

« Entre public et intime : lieux et non-lieux du corps féminin dans les textes de Malika Mokeddem » in Corps dans l’espace, espaces du corps, éd. Publications romanes de l’Université de Helsinki, Helsinki, 2013, p. 81-99.

« The objects of the female body » in Women Matter / Femmes Matière, French and Francophone Women and the Material World, ed. Peter Lang, Bern, 2013, p. 207-220.

« La poétique du nomadisme chez Malika Mokeddem », in WIF Studies. Select Essays from WIF conference 2012, éd. Women In French, 2014, p. 216-225.

« Les maux du corps dans l’œuvre de Gisèle Pineau », in Corps écrit, corps écrivant : le corps féminin dans les littératures francophones des Amériques, éd. Peter Lang SA, Éditions Scientifiques Internationales, Berne, 2015, p. 85-100. 

 

Maxime CERVULLE maxime.cervulle@univ-paris8.fr

Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication

(UFR Culture et communication) 

Domaines de recherche

Sociologie des médias, des publics et de l’espace public (racisme et médias, genre et sexualités dans l’espace public) ; Cultural Studies (politique des représentations et des identités) ; théories queer

Publications principales

  • M. Cervulle, N. Quemener et F. Vörös (dir.), Matérialismes, culture et communication. Tome 2 : Cultural studies, theories feministes et décoloniales, Paris, Presses des Mines, 2016.
  • M. Cervulle et N. Quemener, Cultural Studies : théories et méthodes, Paris, Armand Colin, 2015.
  • M. Cervulle, Dans le blanc des yeux. Diversité, racisme et médias, Paris, Éditions Amsterdam, 2013.
  • M. Cervulle et N. Rees-Roberts, Homo exoticus. Race, classe et critique queer, préface de Richard Dyer, Paris, Armand Colin, coll. « Médiacultures », 2010.
  • Stuart Hall, Identités et cultures. Politiques des cultural studies, édition établie et préfacée par M. Cervulle, Paris, Éditions Amsterdam, 2007 (rééditions en 2008 et 2017).

Publications récentes

  • M. Cervulle et I. Clair, « Lire entre les lignes : le féminisme matérialiste face au féminisme poststructuraliste », CSS, n° 4, 2017, en ligne.
  • M. Cervulle, « Matière à penser. Controverses féministes autour du matérialisme », Cahiers du genre, n° hors-série, 2016, p. 29-52.
  • M. Cervulle et N. Quemener, « Genre, race et médias. Divergences et convergences méthodologiques dans les sciences de l’information et de la communication », in Méthodes de recherche sur l’information et la communication. Regards croisés, dir. Hélène Bourdeloie et David Douyère, Paris, Mare & Martin, coll. « MédiaCritic », 2014, p. 79-98.
  • M. Cervulle, « La sexualisation normative de l’espace public », Hermès, n°69, 2014, p. 148-153.
  • M. Cervulle, « Les controverses autour du ‘mariage pour tous’ dans la presse nationale quotidienne : du différentialisme ethno-sexuel comme registre d’opposition », L’Homme et la société, vol. 3-4, n° 189-190, 2013, p. 207-222.
  • M. Cervulle et F. Pailler, « #mariagepourtous : Twitter et la politique affective des hashtags », Revue française des sciences de l’information et de la communication, n°4, 2013, en ligne.

 

Brice CHAMOULEAU, brice.chamouleau-de-matha@univ-paris8.fr

MCF Histoire et civilisations de l’Espagne et de la Catalogne, Laboratoire d’Études Romanes.

Domaines de recherche

Histoire du genre et des sexualités ; études gay et queer dans une perspective postcoloniale et décoloniale ; histoire des concepts ; histoire contemporaine de l’Espagne ; mondes ibériques.

 Bibliographie sélective 

1. Tiran al maricón. Los fantasmas queer de la democracia (1970-1988), Madrid, Akal, 2017.

2. (dir.), De colonialidad. Perspectivas sobre sujetos y género en la historia española contemporánea, Madrid, Postmetropolis Editorial, 2017.

3. “Politique de l’histoire : cultures juridiques et subjectivités subalternes du mouvement LGBTQI en Espagne”, Amnis, nº 15-2016, Mouvements sociaux et pouvoirs : distances et espaces.

4. "¿Una historia interseccional de la ciudadanía española ? Pensar más allá de una metáfora conceptual poscolonial", dans Brice Chamouleau (ed.), De colonialidad..., Madrid, Postmetropolis Editorial, 2017, pp. 201-237.

5. “Salir del armario : apropiaciones y rupturas de una metáfora gay en España”, dans Pablo Sánchez León, François Godicheau (coord.), Palabras que atan : Metáforas del vínculo social, Madrid, Fondo de Cultura Económica, 2015, pp. 323-356.

 

Clémentine COMER, clementinecomer@gmail.com

Docteure en science politique

 Domaines de recherche

Sociologie des mobilisations, du genre, du syndicalisme, de la représentation professionnelle, des mondes ruraux

Bibliographie sélective

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « L’égalité professionnelle en agriculture. Un féminisme modéré au service du patronat familial », Actes de la recherche en science sociale, vol. 3,n°223, 2018, p. 58-71.
  • « Aporie de l’engagement féminin au sein de la « gauche paysanne » : un volontarisme politique auto-limité », Regards Sociologiques, n° 50-51, 2018, p. 83-111.
  • « "On n’est pas là pour casser du mâle". La politisation versatile des inégalités conjugales dans les groupes d’agricultrices », Terrains & travaux, vol. 30, n°1, 2017, p. 79-99.
  • « Ne pas faire mauvais “genre” : les timides mutations de la représentation des femmes dans la presse agricole bretonne », Études Rurales, vol. 2, n°198, 2016, p.77-96.
  • « Je négocie, nous négocions : une affaire de femmes ou de couple agricole ? », Négociations, vol. 1 n°25, 2016, p. 141-154.
  • (Avec Ève Meuret-Campfort), « Le travail, le lieu d’une pluralité d’engagements féministes ? », in Fillieule Olivier (dir.), Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, Actes Sud, Arles, 2018, p. 813-842.
  • (Avec Bleuwenn Lechaux), « Vivre un double combat, mais à quel prix ? Les rapports "contrariés" des femmes gauchistes au féminisme », in Fillieule Olivier (dir.), Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, Actes Sud, Arles, 2018, p. 485-512. 
  • (Avec Bleuwenn Lechaux, Ève Meuret-Campfort et Maëlle Moalic-Minnaert), « "Bravo les filles ! La classe ouvrière a les yeux rivés sur vous !" Des luttes de femmes en pratique et en mémoire », in Fillieule Olivier (dir.), Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, Actes Sud, Arles, 2018, p. 225-256.
  • « On les appelle "Madame Egalité". Des agricultrices bretonnes saisies par l’égalité professionnelle », in Gautier A. et Guichard-Claudic Y. (dir.), Bretonnes, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 277-293.
  • « "Engagez-vous qu’ils disaient !" : Enjeux autour des "usages" féminins de l’élection municipale en agriculture », in Aunis E. et al. (dir.), Les territoires de l’autochtonie, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 37-51.

Chapitres dans des ouvrages collectifs 

· (Avec Helen Ha et Lucile Ruault), « Quand l’amitié donne des "elles". Une camaraderie militante à la croisée des combats féministes », in Fillieule Olivier (dir.), Changer le monde, changer sa vie. Enquête sur les militantes et les militants des années 1968 en France, Actes Sud, Arles, 2018, p. 909-937.

 

Martine CREAC’H martine.creach@univ-paris8.fr

Professeure de Littérature française (UFR Textes et Sociétés)

 Domaines de recherche

Poésie moderne et contemporaine ; dialogue des œuvres dans le temps ; littérature et peinture.

 Publications

Poussin pour mémoire. Bonnefoy, Char, du Bouchet, Jaccottet, Simon, Presses Universitaires de Vincennes, collection Essais et Savoirs, septembre 2004.

« Scènes d’épouvante : Claude Simon dans les parages de l’image », Penser par les images. Autour des travaux de Georges Didi-Huberman, Laurent Zimmermann (dir.), juin 2006, p. 117-145.

« Le Musée inimaginable de René Char » in René Char en son siècle, Didier Alexandre, Michel Collot, Jean-Claude Mathieu, Michel Murat et Patrick Née (dir.), Classiques Garnier, Collection Rencontres, Paris, 2009, septembre 2009, p. 195- 206.

« Poussin en 1960. Poussin plagiaire de Masson » in Pour une critique décalée. Autour des travaux de Pierre Bayard, L. Zimmermann (dir.), éd. C. Defaut, 2010, p. 97-112.

« Croire en la géométrie » (Morandi) in Croyance, créance, crédit. Autour de l’œuvre de Jean-Michel Rey, Denis Bertrand, Bruno Clément, Christian Doumet (dir.), Hermann, janvier 2012, pp. 115-128.

 

 

Aurélie DAMAMME aurelie.damamme@univ-paris8.fr

Maître de conférences en Sociologie (UFR Textes et Sociétés)

 Domaines de recherche

Travail du care, genre, handicap, action collective et développement au Maroc.

 Publications

- Développement et mobilisations féminines au Maroc », Publisud, Paris, 2011.

- « Evolution des formes de prise en compte de la « question féminine » par les institutions publiques au Maroc », in Aissa Kadri (dir.). Les études de genre au Maghreb et dans les pays d’immigration, Bruxelles, Editions Intermonde, 2011.

- « La difficile reconnaissance du travail féminin au Maroc. Le cas des coopératives d’huile d’argan » in Isabelle Guérin et Madeleine Hersent (dir.), Femmes, économie et développement. De la résistance à la justice sociale, Editions Erès/IRD, paru en janvier 2011, pp. 87-106.

- « Enquête-à-domicile : une ethnographie morale dans la perspective du care », in Jean-Paul Payet, Corinne Rostaing, Frédérique Giuliani (dir.), “La relation d’enquête. La sociologie au défi des acteurs faibles“, Presses Universitaires de Rennes, paru en septembre 2010, pp. 209-219. (avec Patricia Paperman).

- « Changements socio-économiques dans les organisations féminines au Burkina Faso et au Maroc : cas de la production de beurre de karité et de l’huile d’argan » in Marguerite Rollinde (dir.), Genre et changement social en Afrique, Editions des archives contemporaines de l’AUF, mars 2010, pp. 41-50. (avec Magalie Saussey).

- « Temps du care et organisation du travail en famille », Temporalités, 9, paru en septembre 2009 (avec Patricia Paperman).

- « Care domestique : des histoires sans début, sans milieu et sans fin », Multitudes, n° 37-38, pp. 98-105 (avec Patricia Paperman).

- Enjeux de compétence dans le travail du care. Rôle et place des parents dans la prise en charge d’enfants diagnostiqués comme autistes, in Catherine Felix et Julien Tardif, Actes du colloque international (éd.), Nice 4-5 juin 2009, Editions Revel Nice (en ligne).

 

Béatrice DAVID, bdavid@univ-paris8.fr

Maîtresse de conférences en anthropologie (Département de Sociologie et Anthropologie, UFR Textes et Sociétés)

Domaines de recherche :

Anthropologie de la Chine et études chinoises. Questions d’ethnicité, orientalisme, processus de patrimonialisation, ritualités contemporaines, écriture oraculaire et divination, pratiques et rites de parenté

 Bibliographie sélective :

« The oracular manuscripts and the territorial festivals of the Sui ethnic minority reshaped by Cultural Heritage and Tourism Politics in Southwest China”, Rituals, Mathematics and the Astral sciences, Sho Hirose, Matthieu Husson, Karine Chemla, Agathe Keller and Daniel Morgan (eds.), Springer. A paraître.

« Genèse et évolution de la figure orientaliste de chinatown. De l’enclave racialisée au spectacle contemporain de la sinité dans la ville globale » in SANJUAN T. (dir), Les Chinatowns : trajectoires urbaines de l’identité chinoise à l’heure de la mondialisation, Paris, UMR Prodig, coll. Grafigeo, 2017, pp. 1-27.

« Des morts qui font désordre. L’émotion suscitée par l’évacuation de tombes dans la campagne périurbaine du Henan (Chine) », Mythes, rites et émotions : les funérailles le long de la Route de la soie, A. Caiozzo (éd.), Paris,Honoré Champion, 2016, pp. 379-398.

« L’ethnicisation de la différence dans la Chine impériale : le barbare comme figure fondatrice. L’exemple des Tankas, ou « gens des bateaux » du Guangdong", in Visions du « barbare » en Chine, en Corée et au Japon, textes rassemblés par I. Rabut, Paris, Publications Langues O’, Collection « Colloques Langues O’ », 2010, pp. 59-82.

« Tourisme et identité. La sacralisation touristique de la nation en Chine », Hérodote ‘Nouveaux enjeux géopolitiques’, numéro sous la direction de T. Sanjuan, n° 125, 2007, pp. 143-156.

« L’expression rituelle du statut de la femme dans les cérémonies du mariage d’une société urbaine chinoise (Hong Kong) : les changements dans la continuité », in J. Cauquelin (textes coordonnés par), L’énigme matrimoniale : Femmes et Mariage en Asie. Clermont Ferrant, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2000, pp. 115-137.

« L’action de l’Etat chinois contre les « mauvaises coutumes matrimoniales. La natolocalité chez les Zheyuanren du Guangxi », Extrême-Orient Extrême-Occident, « La coutume et la norme en Chine et au Japon » sous la direction de J. Bourgon, n° 23, 2001, pp. 65-85.

« L’échange verbal entre les morts et les vivants en Chine. La médiation rituelle de la manmaipo, la ‘femme qui interroge le riz », Archives de Sciences Sociales des Religions, EHESS/CNRS, 111, Juillet-Septembre 2000, p. 135-148.

 

Raphaëlle DOYON, doyonraphaelle@gmail.com

MCF Théâtre 

Domaines de recherche 

Genre et théâtre : questions sociologues, esthétiques et historiographiques. 

 

 

 

 

Publications 

- « Singularités des parcours de femmes en art dramatique et mécanismes du ‘plafond de verre’ », Alternatives Théâtrales, n° 129, (titre du numéro : Écriture et création au féminin), juin 2016, publié sur Internet à l’adresse : http://www.alternativestheatrales.be/imagesdb/pdf/r.doyon-femmes.plafonddeverre.pdf

- « Le genre, une catégorie utile à l’histoire du théâtre du XXe siècle ? Le cas de Jacques Copeau et de Suzanne Bing », Revue d’Histoire du Théâtre, juin 2016, (titre du numéro : Les Oublis de l’histoire), p. 51-70.

 

Karine ESPINEIRA, karine.espineira@univ-paris8.fr

Sociologue, membre associée au LEGS, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis

Collaboratrice, Équipe Cultures du témoignage, Université du Québec à Montréal

Domaines de recherche 

Études transgenres ; politiques féministes ; politiques transféministes ; sociologie des médias ; études de genre ; études culturelles ; représentations sociales et représentations médiatiques ; mouvements sociaux ; études de genre et transidentité ; militantisme et mouvement transgenre.

 Bibliographie sélective 

Ouvrages

Transidentités Ordre & panique de Genre. Le réel et ses interprétations, Paris : L’Harmattan, collection Logiques sociales, série Sociologie du genre, 2015, 266 pages.

Médiacultures : La transidentité en télévision. Une recherche menée sur un corpus à l’INA (1946-2010), Paris, L’Harmattan, collection Logiques sociales, série Sociologie du genre, 2015, 230 pages.

Transféminismes, Maud-Yeuse Thomas, Noomi B. Grüsig, Karine Espineira (dir.), Cahiers de la transidentité, vol. 5, Paris, L’Harmattan, 2015, 175 pages.

Quand la médiatisation fait genre. Médias, transgressions, et négociations de genre, avec Laetitia Biscarrat, Maud-Yeuse Thomas & Al. (dir.), Cahiers de la transidentité, HS, Paris, L’Harmattan, 2014, 256 pages.

La Transyclopédie : tout savoir sur les transidentités, avec Maud-Yeuse Thomas & Al. (dir.), Paris : éditions « Des Ailes sur un tracteur », 2012, 350 pages.

La Transidentité, de l’espace médiatique à l’espace public, Paris, L’Harmattan, collection « Champs Visuels », 2008, 198 pages.

Articles et chapitres

- « Les corps trans : disciplinés, militants, esthétiques, subversifs », Revue des Sciences Sociales, « Performances du paraître », n° 59, 2018, p. 94-104 (à paraitre).

- « Sésame, ouvre-toi : constituer un corpus audiovisuel pour l’étude des transidentités », Au-delà de l’archive, Sarah Lécossais & Nelly Quemener (dir.), INA Éditions, 2018, p. 79-86.

-  « Se donner un corps : devenir un sujet », Corps meurtris, beaux, subversifs. Réflexions transdisciplinaires sur les modifications corporelles, Eva Carpigo, Hélène Gebel, Valentine Gourinat, Stéphanie Ludwig(dir.), PUN – Éditions Universitaires de Lorraine, 2018, p. 151-157.

- « Transgénérations : lutter et exister », postface, in Maxime Foerster, Elle ou lui ? Histoire des transsexuels en France, Paris, La Musardine, 2018, p. 217-203.

- « Le "transsexualisme", entre normes sociojuridiques, normes de santé et normes de genre », avec Maud-Yeuse Thomas, Nouvelles pratiques sociales, « De l’intervention à l’action : nouvelles avenues d’inclusion des communautés LGBTQI », Isabel Côté, Janik Charlebois et Gabrielle Bouchard (coord.), vol. 28, n° 1, 2017, p. 34-48.

- « Les inégalités de la représentation et des discours des personnes trans dans les espaces sociaux et médiatiques », Le témoignage sexuel et intime, un levier de changement social ?, Maria Nengeh Mensah (dir.), Presses de l’Université du Québec, 2017, p. 101-112.

 

 

 

 

 

- « Un transféminisme ou des transféministes ? Réflexions sur l’émergence d’un mouvement transféministe en France », Féminismes du XXIe siècle, Karine Bergès, Florence Binard et Alexandrine Guyard-Nedelec (dir.), Presses Universitaires de Rennes, 2017, p. 147-158.

- « Transgender and transsexual people’s sexuality in the media », Nicholas Chare (trad.), Parallax, n° 80, Routledge, 2016, p. 323-329.

- « Transfeminism : Something Else, Somewhere Else », avec Marie-Hélène/Sam Bourcier, TSQ : Transgender Studies Quaterly, “Trans/Feminism”, vol. 3, issue 1, 2016, p. 84-94.

- « Les constructions médiatiques des personnes trans. Un exemple d’inscription dans le programme "penser le genre" en SIC », Les Enjeux de l’information et de la communication, n° 15/1, 2014, p. 35-47.

-  « Pour une épistémologie trans et féministe : Un exemple de production de savoirs situés », revue internationale Comment S’en Sortir ? (CSS), n° 2, « Transféminismes », 2015, p. 42-58.

- « La sexualité des sujets transgenres et transsexuels dans les médias. Processus croisés de sursexualisation et de désexualisation des figures médiatiques trans », « Sexualités », coordonné par Valérie Schafer, Étienne Armand Amato, Fred Pailler, Revue Hermès, CNRS Éditions, 2014, p. 105-109.

 

Éric FASSIN eric.fassin@univ-paris8.fr

Professeur de sociologie, Département de science politique et Département d’études de genre (UFR Textes & Sociétés)

 Domaines de recherche

Genre et sexualité, politisation des questions sexuelles et raciales, comparatisme France-Etats-Unis ; politiques d’immigration et d’identité nationale, comparaisons franco-européennes, populisme et gauche.

 Publications principales :

 Livres :

À paraître : Le genre français, Découverte, 2019.

- Populisme : le grand ressentiment, Textuel, 2017.

- Roms & riverains. Une politique municipale de la race (avec Carine Fouteau, Serge Guichard, Aurélie Windels), La Fabrique, 2014.

- Gauche : l’avenir d’une désillusion, Textuel, 2014.

- Herculine Barbin, dite Alexina B., présenté par Michel Foucault, Gallimard, réédition augmentée, 2014 (1ère éd. 1978), postface d’Éric Fassin : « Le vrai genre », p. 221-258.

- Démocratie précaire. Chroniques de la déraison d’État, La Découverte, 2012.

- Hommes, femmes : quelle différence ? (avec Véronique Margron), éd. Salvator, 2011.

- Género, sexualidades y política democratica, Cahiers Simone de Beauvoir, Colegio de México, 2009.

- Le sexe politique. Genre et sexualité au miroir transatlantique, éd. EHESS, 2009.

- Droit conjugal et unions de même sexe. Mariage, partenariat et concubinage dans neuf pays européens, avec Kees Waaldijk, PUF, 2008.

- L’inversion de la question homosexuelle, Amsterdam, 2005 (rééd. augmentée, 2008).

- Liberté, égalité, sexualités : actualité politique des questions sexuelles, avec Clarisse Fabre, Belfond / Le Monde, 2003 (réédition augmentée, 10/18, 2004).

 Direction d’ouvrages (depuis 2006) :

- De la question sociale à la question raciale ? Représenter la société française, dir. Didier Fassin et Éric Fassin, La Découverte, 2006 (deuxième édition, nouvelle préface : 2009).

- Mariages et homosexualités dans le monde. L’arrangement des normes, dir. Virginie Descoutures, Marie Digoix, Éric Fassin et Wilfried Rault, Autrement, 2008.

- Discriminations : pratiques, savoirs, politiques, dir. Éric Fassin et Jean-Louis Halpérin, La Halde / La Documentation française, 2008.

 Numéros de revues (depuis 2010) :

« Représentation et non-représentation des Roms », co-direction du numéro (avec Marta Segarra), Sociétés & Représentations, 2018.

« Transatlantic Crossings », co-direction du numéro (avec Anne E. Berger), differences, vol. 27, numéro 2, septembre 2016.

« Les langages de l’intersectionnalité », direction du numéro, Raisons politiques, n°58, mai 2015.

 « Au-delà du mariage. De l’égalité des droits à la critique des normes », numéro spécial co-dirigé avec Daniel Borrillo, Contemporary French Civilization, 39:3, automne 2014.

 « La bioéthique en débat. Angles vifs et points morts », dossier coordonné avec Daniel Borrillo et Stéphanie Hennette-Vauchez, Raison publique, mai 2012 (http://www.raison-publique.fr/article528.html).

 « Représentants et représentés : élus de la diversité et minorités visibles », dossier coordonné avec Martina Avanza, Revue française de science politique, 60/4, août 2010.

“Sexual Boundaries, European Identities”, dossier coordonné avec Judith Surkis, Public Culture, 22:3, automne 2010.

 

Camillo FAVERZANI, camillo.faverzani@univ-paris8.fr 

Maître de conférences de Littérature italienne (UFR LLCE-LEA), Université Paris 8

Domaines de recherche

Littérature italienne du XIXe siècle ; théâtre ; opéra ; littérature française du XXe siècle ; littératures comparées (relations culturelles et échanges littéraires, mythe et histoire, littérature et arts) ; questions de traduction littéraire

> plus d’information http://www.etudes-romanes.univ-paris8.fr/spip.php?article1185

Publications : The Lark and the Nightingale. Shakespeare et l’Opéra / Shakespeare e l’Opera. Séminaires / Seminari « L’Opéra narrateur » 2014-2015 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, École Normale Supérieure-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art) (édition), Lucca, LIM, 2017, XXXII-420 pp. ; La storia, le storie. Camilleri, la mafia e la questione siciliana (édition), Cagliari, Università degli Studi di Cagliari, 2016, « Le collane di Rhesis. Quaderni Camilleriani », 2, 70 pp. ; Sì canta l’empia… Renaissance et Opéra / Rinascimento e Opera. Séminaires / Seminari « L’Opéra narrateur » 2013-2014 (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art) (édition), Lucca, LIM, 2016, XX-422 pp. ; Ginevra e il cardinale. Libretti italiani da Salieri a Ponchielli, prefazione di Vittorio Coletti, postfazione di Marco Beghelli, Lucca, LIM, 2015, XXIV-460 pp. ; La vera storia ci narra. Verdi narrateur / Verdi narratore. Actes du colloque international (Saint-Denis, Université Paris 8-Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, 23-26 octobre 2013), Lucca, LIM, 2014, XXII-584 pp. 

 

 

Audrey FOGELS, afogels.paris8@gmail.com

Maître de conférences en littérature américaine (UFR 5 LCE)

 Domaines de recherche

Littérature américaine du XIX, femmes écrivains, Nouvelle-Angleterre, identité, altérité, genre, histoire culturelle américaine, genre gothique.

 Publications

- Closures and Disclosures in ‘The Minister’s Vigil’, in Key Scenes. Commentaires de textes CAPES-agrégation, The Scarlet Letter, Nathaniel Hawthorne, 2005/2006, ed. Lee Garner et Jennifer Murray (2005).

- A French-Born Jamaican in New England : Cultural Dislocation in Sarah Orne Jewett’s "The Foreigner", Résonance, Université Paris VIII, 2008.

- "Strange Sight and Sounds" : The Rhetoric of Indirection in Mary E. Wilkins Freeman’s Haunted Houses, 2010, Transatlantica.

 

Charlotte FOUCHER, charlotte.foucher@legs.cnrs.fr
Chargée de recherches CNRS 2e classe, Mondes modernes et contemporains, LEGS

Domaines de recherche

Femmes dans les mondes de l’art (artistes, critiques d’art, historiennes de l’art), Genre, savoirs artistiques, pratiques artistiques, Art autour de 1900 (symbolisme, Art Nouveau, Nabis), Femmes et savoirs sur l’art (XVIIIe – XXe siècles), Genre et musées

 

 

 

 

 

Publications
(avec Arnaud Bertinet), « Musées au prisme du genre », Culture & musées, n° 30, décembre 2017.
« Agnès Humbert, historienne de l’art », Revue de l’art, n° 195, 2017-1, p. 63-69.
« Arts visuels », Encyclopédie critique du genre, Juliette Rennes (éd.), Paris, La Découverte, 2016, p. 67-76.
Créatrices en 1900. Femmes artistes en France dans les milieux symbolistes, Paris, Mare & Martin, 2015.
(avec Anne Lafont et Amandine Gorse), Plumes et Pinceaux. Discours des femmes sur l’art en Europe (1750-1850), vol. II – anthologie, Dijon, Les presses du réel, 2012.

Marie-Dominique GARNIER , marie-dominique.garnier@univ-paris8.fr

Professeure de Littérature de langue anglaise et d’études de genre (UFR Textes et Sociétés)

 Domaines de recherche

Ecritures queers-féminines, écritures philosophiques et philosophies du genre dans les mondes anglophone et francophone ; philosophies de la différence ; politiques de la langue ; graphique et politique ; littérature et photographie ; problématique des frontières (transhumain, post-humanisme) ; architecture et philosophie ; architectures queers. Problématiques de la traduction.

Bibliographie sélective

Ouvrages

- Alphagenre. Genre, graphique et politique, Paris, L’Harmattan, 2016.

- Helen Keller ou Arakawa, Portrait de l’artiste en jeune aveugle, trad., Paris, Editions Hermann, 2017.

- avec Joana Maso (dir.), Cixous Party/Partie de Cixous, Bruxelles, P.I.E PETER LANG, 2014.

- avec Joana Maso (dir) : Cixous sous X, D’un coup le nom. PUV, 2010

- Jardins d’Hiver, Littérature et photographie, Presses de l’Ecole normale supérieure rue d’Ulm, 1997.

Articles et chapitres :

- « Salience and Blindness : a Haptic Hike on Mount Gins. A Reading of Madeline Gins’s Helen Keller or Arakawa », Journal of Alpine Research, dir. Samia Ounoughi, 2016. 104-2.

-  « Neuterre, 1972 H.C. Cixous, Barthes, and the Potentialities of the Neutral”, Word and Text, A Journal of Literary Studies and Linguistics, 2017/7, p. 136-150.

- -« Rêvolt(e)s : du genre au jenre », blog Féministesentousgenres, S. Duverger, 22/01/2014.

-  « Critical Beach/plage critique », Procedures Journal, Notes Towards a Procedural Architecture, Anniversary Pilot, 1, 2014

-  « Matrix Writix : Hélène Cixous’s Afterbirths », in JORDAN, Nané (dir.), Placenta Wit : Mother Stories, Rituals and Research, Demeter Press, Ontario, Canada, 2017, p. 175-191.

- « Ce –DA, ce là : les noms dits (Lacan/Derrida) », Le Tour critique, 2014/3, p. 160-180.

- « Schérer + R, micro-ritournelles », in IRODOTOU, Constantin, Mélanges offerts à René Schérer, Paris, L’Harmattan, 2015, p.179-192.

- « Dé-des-mots-cratie-si », in BROSSAT, Alain (dir.), Je suis Charlie, Ainsi suit-il, collectif, Paris, L’Harmattan, 2015, p. 131-141.

-  « Méduse six coups : H.C., Hexéités, Haeccéités », Le Rire de la méduse, Regards critiques, Paris, Honoré Champion Editeur, 2015, pp. 41-63.

- « Schérer + R », Mélanges en hommage à René Schérer, Paris, L’Harmattan, 2015.

- « V For Style : Gilles Deleuze on a Mobile Cusp », Style in Theory, Between Literature and Philosophy, Ed. Ivan Callus, James Corby and Gloria Lauri-Lucente, Bloomsbury, 2013, pp. 269-287.

- « Love of the Löwe », The Animal Question in Deconstruction, Ed. L. Turner, Edinburgh University Press, 2013, p.34-54.

 

 

 

 

-  « Ostracées », Lectures amicales d’Hélène Cixous, éditions du Centre Dona I Literatura, dir. M. Segarra, Univerity of Barcelona, 2013.

- « Animal Writes : Derrida’s Que Donc and other Tails », Déménageries, Thinking (of) Animals after Derrida, dir. Anne Emmanuelle Berger et Marta Segarra, Rodopi,, Amsterdam, New York, 2011, p. 23-40.

 

Laurence GAVARINI lgavarini@univ-paris8.fr

Professeure en sciences de l’éducation et en master Genres, responsable de l’axe Approches Cliniques de l’éducation et de la formation (équipe CIRCEFT) ; conduit des groupes d’analyse de la pratique professionnelle (inspirés de la méthode Balint) et des groupes de parole avec des adolescent-e-s, en collèges et lycées.

Domaines de recherche

Procréations, parentalité, parenté et filiation ; rapports intergénérationnels et transgénérationnels en famille et à l’école ; figures actuelles de l’abus sexuel ; enfance, adolescence, genre et identité sexuée ; problématiques adolescentes et décrochage/ drop out ; éducation à la sexualité à l’école. 

Domaines : psychanalyse, sociologie, études de genre

  Publications

- « Pratiques discursives (déclaratives et performatives) des adolescents à propos de la construction de leur identité sexuée », Le Télémaque, Presses Universitaires de Caen

- (2010), « Subjectivations adolescentes. Comment se négocient les savoirs et l’éducation sexuels à l’école ? », Hamelin-Brabant L., Bujold L. et Vonarx N.(dir.) Sciences sociales et discipline infirmière, Presses universitaires Laval, Québec

- (2009), « Des groupes de parole avec les adolescents : l’émergence d’une parole autre », Cliopsy, psychanalyse et éducation, Revue en ligne, n°1

- (2007), « Discours sociaux sur les nouvelles normes et formes de lien familial : la sexualité dans l’ombre », in Clinique Lacanienne, « Parentalités d’aujourd’hui et d’ailleurs », n° 12.

 

Sibylle GOLLAC sibylle.gollac@gmail.com

 

Mélanie GOURARIER, melanie.gourarier@yahoo.fr

Chargée de recherche, CNRS

Domaines de recherches

Genre, sexualité, masculinité, pouvoir, épistémologie des sciences et des savoirs, famille et parenté

Bibliographie sélective

(2017) Alpha Male. Séduire les femmes pour s’apprécier entre hommes, Paris, Seuil, La couleur des idées.

(2017) « Faire la frontière dans les murs du laboratoire. Destins migratoires et usages de l’ADN aux États-Unis », Genèses, 2017/3 (n° 108), p. 48-68.   

 

Nacira GUENIF-SOUILAMAS

Professeure en sciences de l’éducation, Paris8

 Domaines de recherche

Nacira Guénif-Souilamas travaille sur les questions croisées d’altérité entre genre, race et ethnicité en contextes inégalitaires et multiculturels. Ses travaux s’attachent à déplacer le regard et la posture d’observation et de production de savoirs en discutant l’épistémologie qui les sous-tend. Son approche combine anthropologie visuelle et discursive et sociologie postcoloniale.

 Publications (sélection)

Des « beurettes » aux descendantes d’immigrants nord-africains, Paris, Grasset/Le Monde édition poche, 2000

Des beurettes, Paris, Hachette Pluriel, 2003 (traduction en arabe, Le Caire, 2004)

 

 

 

 

Les féministes et le garçon arabe, avec Éric Macé, La Tour d’Aigues, L’Aube, 2004, édition de poche en 2006.

(dir.), La République mise à nu par son immigration, Paris, La Fabrique, 2006, 220 p.

 

 

Patrick HERSANT, patrick.hersant@univ-paris8.fr

Maître de conférences en Littérature anglaise (UFR Textes et Sociétés)

Domaines de recherche :

Poésie anglophone moderne et contemporaine ; traduction et traductologie ; génétique textuelle et génétique de la traduction.

 Bibliographie sélective :

Ouvrages

­- Coleridge, Kubla Khan, collection Translations, Presses universitaires de Bordeaux, 2016.

- Au miroir de la traduction : avant-texte, intratexte, paratexte, avec Esa Hartmann, Éditions Archives contemporaines, 2018.

Articles

- « Le traducteur au miroir : Retour sur un sonnet », in Jean Garapon (dir.), Cahiers de l’Association internationale des études françaises, n° 70, juillet 2018.

- « Le traducteur phagocyte : Appropriations du poème étranger », dans Françoise Wuilmart (dir.), Grandes problématiques de traduction, Paris, Classiques Garnier, 2018.

- « Le traducteur, poète en abyme », in Geneviève Henrot (dir.), Traduire en poète, Arras, Artois Presse Université, 2017.

- « Author-translator collaborations : a typological survey », in Anthony Cordingley et Céline Frigau Manning (dir.), Collaborative translation : from the Renaissance to the Digital Age, Londres, Bloomsbury, 2016.

- « Cet accident du sens : Jacques Darras v. Tony Harrison », Palimpsestes, n° 26, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2013.

- « Qu’ici renaisse la poésie morte : Seamus Heaney, translateur de Dante », in Arnaud Bernadet, Traduire-Écrire : de l’expérience à la théorie, Lyon, Presses de l’ENS, octobre 2013.

 

Mej HILBOLD – mej.hilbold02@univ-paris8.fr

MCF Sciences de l’éducation, Laboratoire CLEF-CIRCEFT

Domaines de recherche

Processus de professionnalisation et de subjectivation, petite enfance, recherches cliniques d’orientation psychanalytique, théories queer de l’identité

Bibliographie sélective

Hilbold, M. (2016). Enjeux et limites de la professionnalisation d’un groupe « minoritaire » : les éducatrices de jeunes enfants (EJE). Education et socialisation – les Cahiers du CERFEE, 42, octobre 2016.

Hilbold, M. & Geffard, P. (2016). Quels objets de désir au collège ? Eléments d’analyse d’un groupe de

 

Caroline IBOS caroline.ibos@gmail.com

 

Andrée-Anne KEKEH-DIKA aakekeh@univ-paris8.fr 

 Maître de conférences - Littérature américaine (EA 1569 - Transferts critiques et dynamique des savoirs) Département d’études des pays anglophones U.F.R LLCE-LEA Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis 2 rue de la Liberté 93526 St-Denis Cedex 02

 Domaines de recherche

 Littérature de la Caraïbe anglophone 20eme – fiction, non fiction, poésie Littérature américaine 20eme – domaine afro-américain – écrits de femmes 

  Publications (sélection)

 

 

 

 "From Heads to Toes or Writing the Diasporic Subject in Motion (à paraître) "Dubbing the Original or the Ways of Un-Writing in Jamaica Kincaid’s Non Fictional Works" (à paraître) « Le texte entre les mailles : Vita Sackville-West et Jamaica Kincaid », Penser l’origine vol. 1, Résonances, n° 11, ed. Gérald Préher. Saint-Denis : Université Paris 8, 2010, pp.117-129. “The Ways of Small Things in the Memoirs of Austin Clarke” Transatlantica [En ligne] 23 June 2009. URL : http:// transatlantica.revues.org/index4264.html. « Playing with the edges and the line… : Le texte en travail chez Jamaica Kincaid », Cadres et limites dans les sociétés, les littératures et les arts en Amérique du Nord, ed. Yves-Charles Grandjeat. Bordeaux : Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2007, pp. 123-134. “De la nécessité du désordre, ou les enjeux de l’informe dans The Land of Look Behind de Michelle Cliff. ”, Ecritures contemporaines de la différence, RFEA n° 96, ed. Paule Levy, Paris : Belin, 2003, pp. 47-57. “… Entre la piscine et les gardénias (Edwige Danticat).”La ville caraïbe : baroque et créolité. Cahiers de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines n°35, ed. Dominique Diard. Caen : Les Cahiers de la MRSH, 2003, pp. 31-40. 

 

Akila KIZZI, Akila.kizzi02@univ-paris8.fr

Docteure en études de genre, Chargée d’enseignement Université Paris13, Villetaneuse, LEGS

Domaines de recherche :

Genre et textes francophones en contexte migratoire et au Maghreb ; genre et éducation : l’école à l’épreuve des inégalités ; genre et création littéraire en contexte (post)colonial au Maghreb ; Intersectionnalité des rapports sociaux en éducation et formation ; le genre dans les monographies de l’immigration, mémoires des femmes artistes de l’immigration dans les médias français.

Bibliographie sélective :

Ouvrage :

Passions et déchirements identitaires chez Marie-Louise Taos Amrouche, éditions Michalon, 2018.

Miroirs de vies : Jacinthe ou l’imaginaire des langues, éditions Le Lamantin, 2017.

Articles et chapitres :

- « L’envol de la colombe écorcée », revue Action Littérature, 2013, p. 55-84.

- « Corps séducteur, corps menaçant dans l’imaginaire kabyle, le cas de La danseuse inconnue de Taos Amrouche », revue Insaniyat, 2018,

- « Les étudiants étrangers en France : Enquête sur les projets, les parcours et les conditions de vie ». Ouvrage issu de l’enquête réalisée pour l’Observatoire national de la vie étudiante. Sous la direction de Ridha Ennafaa et Saeed Paivandi. 2008

- « “Indigenous" women artists in the French landscape : Baya Mahieddine and Taos Amrouche”, in Ceren Ozpinar (dir), Feminist Art Histories in the Middle East and North Africa, UK, Oxford University Press, 2019.

 

Yala KISUKIDI, kisukidiyala@gmail.com

http://www.philosophie.univ-paris8.fr/spip.php?article1217

 

Sylvie KLEIMAN-LAFON, sylvie.kleiman-lafon@univ-paris8.fr

MCF Littérature anglaise

Domaines de recherche 

Littérature britannique XVIIe-XVIIIe, sciences et littérature : formes littéraires dans le discours scientifique (XVIIe-XVIIIe), construction du discours mélancolique (hystérie et hypochondrie).

 Bibliographie sélective 

Avec Sophie Vasset et Rebacca Barr (éd.), Bellies, Bowels, and Entrails in the XVIIIth century Manchester : Manchester University Press, 2018.

[édition critique] Bernard Mandeville, A Treatise of the Hypochondriack and Hysterick Passions. Dordrecht : Springer, International Archives of the History of Ideas, 2017.

 « Healing Hysteric Bodies : Women and physical exercise in the XVIIth and XVIIIth centuries, » in Daniel O’Quinn et Alexis Tadié (éds.) Sporting Cultures : 1650-1850 (Toronto, University of Toronto Press, 2018), pp. 286-303.

« Ancient medicine, modern quackery : hypochondria and the rhetoric of healing » in Paddy Bullard et Alexis Tadié (éds.) The Ancients and the Moderns in Europe (Oxford, Oxford University Studies in the Enlightenment, 2016), pp. 189-203.

« The Healing Power of Words : Medicine as Literature in Bernard Mandeville’s Treatise of the Hypochondriack and Hysterick Diseases » in Sophie Vasset (éd.) Medicine and Narration in the XVIIIth Century (Oxford, SVEC, 2013), pp. 161-181.

« Autour de la Mélancolie hypocondriaque : maladie et métaphore de Robert Burton à George Cheyne » in Caroline Bertonèche (éd.), Bacilles, phobies et contagions : les métaphores de la pathologie (Paris, Michel Houdiard éditeur, 2012), pp. 151-167.

http://lhe.univ-paris8.fr/spip.php?article78

 

Hélène MARQUIÉ h.marquie@free.fr

Professeure en Arts et Études de Genre (UFR Textes et Sociétés). Agrégée de biologie et géologie

 Domaines de recherche

- Arts vivants – Histoire et esthétiques de la danse (XIXe - XXIe siècles) – Théories féministes et théories sur le genre – Histoires et des arts et genre – Représentations du genre et des sexualités – Articulations esthétiques et idéologies.

 Publications principales

- Non, la danse n’est pas un truc de filles – Essai sur le genre en danse, Toulouse, l’Attribut, 2016.

- « Repenser le genre chez Judith Butler au prisme des arts vivants », in Corps troublés. Approches esthétiques et politiques des arts et de la littérature, Muriel PLANA, Frédéric SOUNAC (dir.), Éditions Universitaires de Dijon, « Sociétés », 2018, pp. 79-89.

 « Arts du spectacle - Danse », Chapitre 6 in La Différence des sexes –Questions scientifiques, pièges idéologiques, Nicolas MATHEVON, Éliane VIENNOT (dir.), Paris, Belin, 2017, pp. 151-170.

- « Le philosophe, le psychanalyste, la danse et le féminin », in Misogynie. Enjeux politiques et culturels, Maurice DAUMAS, Nadia MEKOUAR-HERTZBERG (dir.), Pau, PUPPA Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour, 2016, pp. 101-115.

– « Le genre en danse, un concept pertinent et des effets pervers », in Le Genre, effet de mode ou concept pertinent ?, Nadia MÉKOUAR-HERTZBERG, Nadine LAPORTE, Florence MARIE (dir.), Bern, Peter Lang, 2016, pp. 147-160.

- Avec Marina NORDERA (dir.) Perspectives genrées sur les femmes dans l’histoire de la danse, Recherches en danse [en ligne] 3, 2015, mis en ligne le 20 janvier 2015, URL : http://danse.revues.org/837.

- « Une pratique chorégraphique : l’interdisciplinarité dans les études en danse », in Enjeux et Positionnements de l’Interdisciplinarité – Positioning Interdisciplinarity, Claudine ARMAND, Vanessa Boullet, David TEN EYCK (Dir.), Nancy, PUN – Éditions universitaires de Lorraine, 2014, pp. 35-52.

- « Déséquilibre des normes ? Stabilité du genre dans l’univers de Pina Bausch », Marges et territoires chorégraphiques de Pina Bausch, Hélène CAMARADE, Marie-Lise PAOLI (Dir.), Paris, L’Arche, 2013, pp.98-111.

- « Jeux de genre(s) dans la danse contemporaine », Les Rapports de sexes sont-ils solubles dans le genre ? Annie BENVENISTE, Adelina MIRANDA (Dir.), Journal des Anthropologues 124-125, 2011, pp. 287-309.

- « Danse et féminisme : réflexions sur les approches françaises et anglo-saxonnes », in Le Patriarcat et les institutions américaines – Études comparées, Francis McCOLLUM FEELEY (Dir.), Presses Universitaires de Savoie, 2009, pp. 261-280.

- « Dispositif trouble : When what is said is not what is shown”, in Dance Discourses : Keywords for Methodologies in Dance Research, Marina NORDERA, Susanne FRANCO (Dir.), Routledge, New York, London, 2007, pp. 236-250.

 

 

Pascale MOLINIER, pascalemolinier@gmail.fr

Professeure en psychologie sociale

Domaines de recherche :

Travail, genre et subjectivités - Ethique et travail du care. Epistémologie féministe et savoirs situés. Féminismes autochtones et alternatifs.

Publications :

Vient de paraître : Le care monde. Trois essais de psychologie morale. Lyon. ENS Editions.

 

Cornelia MÖSER, Cornelia.Moser@cnrs.fr

Chargée de recherche, Cresppa-GTM, section 35 du CNRS (Sciences philosophiques et philologiques, sciences de l’art)

Domaines de recherche

Théories et pensées féministes, Sexualités et politiques sexuelles, Traductions culturelles et théories voyageuses, circulation des savoirs, Nationalisme et extrême droite, Matérialismes et théories de classe, Critiques queer/féministes de l’État, Intersectionnalité des rapports sociaux de domination

Bibliographie sélective 

- Féminismes en traductions. Théories voyageuses et traductions culturelles, Paris : Éditions des Archives contemporaines, 2013 - 336 p.

 - « Sex Wars and the Contemporary French Moral Panic : The Productivity and Pitfalls of Feminist Conflicts. » Meridians : feminism, race, transnationalism, vol. 16, no. 1, 2018, pp. 79–111. www.jstor.org/stable/10.2979/meridians.16.1.09.

- « Travelling Gender in France and Germany. The Feminist Gender Debates as Cultural Translations. » In Emek Ergun et Olga Castro, eds. Feminist Translation Studies : Local and Transnational Perspectives. London, Routledge, 2017, pp. 80-92.

 - « Intersectionnalité et genre. Au sujet de la critique féministe des conditions de production du savoir. » In Farinaz Fassa, Éléonore Lépinard et Marta Roca i Escoda, eds. Intersectionnalité : enjeux théoriques et politiques. Paris, La Dispute, 2016, pp. 103-129.

- « Nouveau matérialisme. Un nouveau courant féministe ? » In Maxime Cervulle, Nelly Quemener et Florian Vörös, eds. Matérialismes, cultures et communication. Vol 2, Paris, Presses des Mines, 2016, pp. 227-244.

 

Hélène NICOLAS helene.nicolas35@gmail.com

Maître de Conférences en Anthropologie (Département études de genre)

 Domaines de recherche

Genre, colonisation, mariage, conjugalité, sexualités, Kanaky-Nouvelle-Calédonie, avortement, épistémologie de la recherche.

 Publications

- NICOLAS, Hélène. La Fabrique des époux (Lifou, Kanaky-Nouvelle-Calédonie), Paris, Karthala. A paraître en 2019.

- NICOLAS, Hélène. « Le mariage à Lifou, une création missionnaire ? (Kanaky-Nouvelle-Calédonie) », Social Sciences and Missions, 31, printemps 2018 (à paraître).

- NICOLAS, Hélène. « Patriarcat kanak, patriarcat colonial », Mouvements, 91 (121) automne 2017, p. 114-12.

- NICOLAS, Hélène. « Allier l’histoire et l’anthropologie pour interroger le genre en contexte (post)colonial (Lifou, Kanaky-Nouvelle-Calédonie) », in CASTAING, Anne et GADEN, Élodie (dir.), Écrire et penser le genre en contextes postcoloniaux, Bruxelles, PIE Peter Lang, 2017, p. 23-40.

- NAYRAL, Mélissa et NICOLAS, Hélène. « La méthodologie de l’observation participante au regard du genre, de l’âge et de la « race » (Ouvéa et Lifou, Nouvelle-Calédonie) », in GUTRON, Clémentine et LEGRAND, Vincent (ed.), Éprouver l’altérité. Les défis de l’enquête de terrain, Louvain La Neuve, PUL, 2016, p. 165-18

- NICOLAS, Hélène. « Devenir époux/épouse. Les premiers amours comme socialisation à une conjugalité violente (Lifou, Kanaky-Nouvelle-Calédonie) », Genre, sexualité & société [En ligne], 15, printemps 2016, mis en ligne le 01 juin 2016, consulté le 11 juillet 2016. URL : http://gss.revues.org/3776.

- NICOLAS, Hélène. « « Tro jë jajiny (allez-y les filles) ! » L’influence des luttes indépendantistes kanakes sur la scolarité des filles de Lifou (Nouvelle-Calédonie, 1946-2007), Revue INITIO, 5, automne 2015 - Genre, éducation et travail, p. 47-64.

- Nicolas Hélène, 2013. « Civiliser les Kanaks. L’impact de la christianisation sur le système de genre lifou (Nouvelle-Calédonie, 1842-1946) », Labrys, revue franco québécoise brésilienne en ligne, http://www.labrys.net.br/labrys23/sumarios/sumariogeral.htm.

- Nicolas Hélène, 2010. « The Impact of Decolonisation on Kanak Girl’s School Success, Lifu, New-Caledonia », Journal of Polynesian Society, Vol 119, N°2, June 2010, pp. 181–204.

 

Patricia PAPERMAN patriciapaperman@wanadoo.fr

Professeure en Science Politique (UFR Textes et Sociétés)

 Domaines de recherche

Sociologie morale, Éthique féministe. Sociologie des émotions

 Publications

- « Surveillance Underground » Ethnography, Special Issue, 2003, Vol 4(3) : 397-419

- « Perspectives féministes sur la justice », L’année sociologique, 2004, 54, n°2, 413-434

- « Les gens vulnérables n’ont rien d’exceptionnel », dans Paperman P. et Laugier S. (eds.) Le souci des autres. Ethique et Politique du care. Ed de l’EHESS, 2006.

- Avec Sandra Laugier, Le souci des autres. Ethique et Politique du care. Ed de l’EHESS, 2006.

- « Versions sociologiques de l’ordinaire », Laugier et Gautier (ed.) L’ordinaire et le Politique, PUF 2005

- « Souffrances subjectives, injustices objectives », dans Sens de la justice, sens critique (colloque de Cerisy 2001) Economica, Collections études sociologiques, 2007)

- « Tenir la distance et regarder de près : l’éthique du care et le respect des proches », dans Nathalie Zaccaï-Reyners (ed.), Figures contemporaines du respect, Bruxelles, 2008.

 

Sylvain PATTIEU, sylvainpattieu@wanadoo.fr

http://www2.univ-paris8.fr/histoire/?page_id=1910

 

Ilaria PIRONE , ilaria.pirone@univ-paris8.fr

Maître de conférences, Equipe Clinique de l’éducation, laboratoire CIRCEFT

Université Paris 8

Domaines de recherche :

À partir d’une approche psychanalytique et philosophique,mes recherches portent sur l’articulation entre normes et éthique dans le champ de l’éducation, et comment les remaniements du lien social modifient les pratiques pédagogiques et éducatives à l’école. La question de la place de l’enfant et de l’adolescent dans le champ de l’éducation, ainsi que les modalités de leur accueil, tout comme les nouvelles modalités d’exclusion sont au centre de mes travaux.

 Bibliographie sélective :

Pirone I. (2018). Sur le chemin de la maison à l’école. Le « décrochage scolaire », une mise à l’épreuve de la clinique du transfert en éducation. Cliopsy, 19, 9-23.

Pirone I. & Weber J.-M. (2018), Comment être juste dans l’acte d’enseignement ? Une question pour le sujet au-delà d’une compétence professionnelle, dossier « (Se) former à l’éthique professionnelle : enjeux et perspectives. », Spirale. Revue de recherches en éducation, n°61, janvier 2018, 53-68.

Pirone I. (2017). Fragilisation de la fonction narrative et impasses du sujet. Le Télémaque, n°51, 2017, 37-46.

Pirone I. (2017). Impasses atuais da relação educativa : o fracasso escolar, uma janela aberta sobre nossa contemporaneidade [Des impasses actuelles de la relation éducative : le décrochage scolaire une fenêtre ouverte sur notre contemporanéité], Educar em revista, « Contribuições Atuais da Articulação Psicanálise e Educação para o Campo Educacional », n.64, avril-juin 2017, Curitiba, Brésil, 103-116.

Pirone I. (2016). À la limite : malaise dans l’éthique, Le Télémaque, n°49, 9-16.

Pirone I. (2015). Adolescens videns. Si l’image ne se raconte pas comment la lire ? Adolescence, hiver 2015, tome 33, n°4, 901-910.

Pirone I. (2014). Capacité éthique et désir en recherche. Journal des anthropologues, n°136-137, 2014, pp.105-123.

 

Valérie POUZOL, v.pouzol@wanadoo.fr

Maîtresse de conférences en histoire contemporaine et d’études de genre (UFR Textes et Sociétés) 

 Domaines de recherche

Genre et nationalismes, genre et conflits, histoire du conflit israélo-palestinien, genre et violences de guerre, genre et résolution de conflit. Histoire des féminismes.

Bibliographie sélective

- Genre et violences de guerre au Moyen-Orient, Revue Confluences Méditerranée , IREMMO, Paris, l’Harmattan, janvier 2018.

- Clandestines de la paix : Israéliennes et Palestiniennes contre la guerre, Paris, éditions Complexe-CNRS-IHTP, 2008.

 

Heta RUNDGREN heta.rundgren@gmail.com

 

Marta SEGARRA, marta.segarra@cnrs.fr

Directrice de recherche CNRS (LEGS) et Professeure de Littérature française et francophone et d’études de genre (Université de Barcelone)

Domaines de recherche

Aux frontières du genre : études posthumaines et animales ; perspectives théoriques sur la communauté et le commun ; penser le désir et le corps (psychanalyse, genre et sexualité) ; déconstruction (Cixous, Derrida) ; biopolitique(s), études queer ; genre et culture dite « populaire » (cinéma, BD...) ; écrivaines/cinéastes en France et au Maghreb (XXe-XXIe s.) ; histoire culturelle des femmes et de la littérature.

Bibliographie sélective

Ouvrages

- Hélène Cixous : Corollaires d’une signature (dir.), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2018 (sous presse).

- Représentation et non-représentation des Roms en Espagne et en France (dir. avec Éric Fassin), dans Sociétés & Représentations, 45 (1), 2018.

- Teoría de los cuerpos agujereados, Barcelona-Santa Cruz de Tenerife, Melusina, 2014.

- Differences in Common : Gender, Vulnerability and Community (dir. avec Joana Sabadell-Nieto), Amsterdam-New York, Rodopi, 2014.

- Repensar la comunidad desde la literatura y el género (dir.), Barcelone, Icaria Editorial, 2012.

- Demenageries. Thinking (Of) Animals After Derrida (dir. avec Anne E. Berger), New York-Amsterdam : Rodopi, 2011.

- Nouvelles romancières francophones du Maghreb, Paris, Khartala, 2010.

- Peinetures. Écrits sur l’art d’Hélène Cixous (dir. avec Joana Masó), Paris, Hermann, 2010 (trad. en anglais, espagnol et allemand).

- The Portable Cixous, New York, Columbia University Press, 2010.

- Traces du désir, Paris, Campagne Première, 2008

Articles et chapitres

- « The Diasporic Identity of Roma People », in Alfonso de Toro (dir.), The World in Movement / Le Monde en mouvement, New York-Amsterdam, Brill, 2018 (sous presse).

- « Entre voyeurisme et ironie : Représentations télévisuelles des Gitanxs », Sociétés & Représentations, vol. 45, nº 1, 2018, p. 41-52.

- « Effets de signature dans le texte : appropriation ou désappropriation ? », in Frédéric Regard et Anne Tomiche (dir.), Le Genre des signatures, Paris, Classiques Garnier, 2018, p. 247-263.

- « Osnabrück ou de la rêversibilité », Roman 20-50. Revue d’étude du roman du XXe siècle, 64, décembre 2017, p. 45-56.

- « Ripensare la communità a traverso la letteratura », in Marisa Forcina (dir.), In relazione : Perché ?, Lecce, Milella‒Università del Salento, 2016, p. 209-218.

- « Le plaisir de la vengeance : Biopolitiques du viol », Ambigua. Revista de Investigaciones sobre Género y Estudios Culturales, 2, 2015, p. 133-146.

 

 

 

 

 

- « Les études féministes en Espagne et le rayonnement de la pensée de Françoise Collin », in Christiane Veauvy et Mireille Azzoug (dir.), Femmes, genres, féminismes en Méditerranée,Saint-Denis, Éditions Bouchène, 2014, p. 159-170.

- « Une politique et une poétique de la mémoire : Jacques Derrida et Hélène Cixous », in Danielle Cohen-Lévinas et Ginette Michaud (dir.), Appels de Jacques Derrida, Paris, Hermann, 2014, p. 303-317.

- « Cixous, Derrida and Psychoanalysis : The Principle of Intermittence, or Dwelling on the Angle », Paragraph, 36 (2), juillet 2013, p. 240-254.

- « Deconstructing Sexual Difference : A Myopic Reading of Hélène Cixous’s Mole », in Lynn Turner (dir.), The Animal Question in Deconstruction, Edinburgh, Edinburgh University Press, 2013, p. 142-157.

 

Nadia SETTI nadia.setti@neuf.fr

Professeur en études de genre et littérature comparée, UMR 8238 LEGS (UFR Textes et Sociétés)

 Domaines de recherche

Littératures comparées et écritures migrantes, questions de lecture écriture de la différence sexuelle, théories et poétiques du genre, littérature contemporaine italienne, poétique de la traduction

 Publications

« Il corpo gaudioso doloroso della scrittura morantiana » in L. Fortini, G. Misserville, N. Setti, Morante la luminosa, Roma, Iacobelli editore, 2015.

“For a baby boomer philosopher” in B. Blaagaard and I. van der Turn The Subject of Rosi Braidotti, Bloomsbury, 2014

« Ecrire, penser, créer : modalités et pratiques de l’agir » in Femmes, Genre, Féminismes en Méditerranée. Hommage à Françoise Collin, Paris, éditions Bouchène, 2014.

Clarice Lispector : une pensée en écriture pour notre temps, avec M-G. Besse, Paris, L’harmattan, 2013.

Passions Lectrices, Indigo&côté femmes, Paris, 2010.

« Mondialités au féminin : écritures migrantes entre ici et ailleurs » dans Genre et postcolonialismes, A. Berger et E. Varikas éds, EAC, CEP, 2011.

 « La sapienza degli inermi. La Storia di Elsa Morante » in Il simbolico in gioco. Letture situate di scrittrici del ’900, Il Poligrafo, Padova, 2011.

 « Mélographies cixousiennes. Partitions pour lettres enfouies », dans Cixous sous X, d’un coup le nom, Marie-Dominique Garnier et Joana Masó eds., PUV, 2009.

« Migrants’Art and Writing. Figures of Precarious Hospitality » in Writing Across Borders, European journal of women’s Studies, N° 3, 2009.

« Fictions et scènes de plusautres » dans L’Androgyne en littérature, Hela Ouardi éd. EUD éditions, 2009, pp. 239-251.

« Les partitions polyphoniques de Elsa Morante » dans « Je suis l’Écho... » l’Écriture et la Voix, hommage offert à Giuditta Isotti Rosowsky, C.Faverzani éd., Travaux et Documents, Paris 8, 2008, pp. 283-299.

« Lectio de A paixão segundo G.H. une Divine Comédie des temps modernes ? », dans Cerrados, Literatura e presença, Clarice Lispector, Universidade de Brasilia, n° 24, ano 16, 2007.

 

Françoise SIMASOTCHI-BRONES fsimasotchi@gmail.com

Professeure en Littérature Française (UFR Textes et Sociétés)

 Domaines de recherche

Littératures « francophones » Afrique/Caraïbe

 Publications

- Le roman antillais, personnages, espace et histoire : Fils du Chaos, Paris, Ed. L’harmattan, 2004. 342p.

- Coordination (avec Zineb Ali Ben Ali et Martin Mégevand) du numéro 154 de la revue Littérature, juin 2009 : Passages, Écritures francophones, Théories postcoloniales.

- « Une étrange annonce » en collaboration avec Z. Ali-Benali , in Littérature n°154 Passages, Écritures francophones, Théories postcoloniales, juin 2009.

 

Claudia SIMMA, claudia.simma@gmail.com

Docteur en études culturelles

Domaines de recherche 

Etudes de genre et études visuelles/études culturelles ; Histoire des arts, esthétique, littérature

Bibliographie sélective

- Traduction en allemand et appareil de notes de « Conversation avec l’âne. Ecrire aveugle » d’Hélène Cixous : Gespräch mit dem Esel. Blind schreiben. Dir. Esther Hutfless et Elisabeth Schäfer, Wien, Zaglossus, 2017.

- Photo-essai intitulé « Eaux siamoises » dans le Dossier 1 de la revue numérique Point(s) d’accroche. (www.pointsdaccroche.com/dossier/eaux-siamoises/), 2016.

- « Généalogies mystérieuses : quelques métaphores picturales au travail dans l’œuvre de Léonard de Vinci » dans L’en-deçà des images dir. Jean-Baptiste Chantoiseau. Seyssel, Champ Vallon, coll. « L’or d’Atalante », 2015, p. 122-135.

- « Medusas diebische Vergnügen » (« Les plaisirs furtifs de Méduse ») et traduction en allemand accompagnée d’un appareil de notes du Rire de la Méduse d’Hélène Cixous dans Hélène Cixous : Das Lachen der Medusa. Editrices : Esther Hutfless, Gertrude Postl et Elisabeth Schäfer, Wien, Passagen Verlag, 2013.

- « Ver(s) : Toward a spirituality of one’s own » dans Déménageries : Thinking (of) Animals After Derrida. Editrices : Anne E. Berger and Marta Segarra. A Critical Studies Book, Amsterdam/London/NYC, Rodopi, 2011, p. 73-96.

- « Echolières » : lire les échos de Si près » dans Hélène Cixous, Croire rêver – Arts de la pensée, dir. Marta Segarra et Bruno Clément. Paris, Campagne Première, 2010, p. 61-72.

- « Tirer sur la corde : réflexions sur le motif de la pendaison chez Villon », dans L’Affrontement et ses images, dir. Murielle Gagnebin et Julien Milly. Seyssel, Champ Vallon, coll. « L’or d’Atalante », 2009, p. 319-335.

- « ‘L’Image limite’ ou Peindre le passage selon Flaubert : une lecture de ‘La Légende de saint Julien l’Hospitalier’ », dans Les Images limites, dir. Murielle Gagnebin et Julien Milly. Seyssel, Champ Vallon, coll. « L’or d’Atalante », 2009, p. 186-199.

- « A screen of love », The Oxford Literary Review n° 24 : Reading Cixous Writing, 2008, p. 147-164.

- « Points de rencontre », Rue Descartes n°32 : Obstétriques de la littérature. Poétiques des différences sexuelles. Autour du séminaire d’Hélène Cixous, PUF, 2001, p. 43-59.

 

Marion TILLOUS, marion.tillous@univ-paris8.fr

Maîtresse de conférences en Géographie (UFR eriTES)

Domaines de recherche :

Violences sexuelles dans l’espace public, spatialité des violences sexuelles, mobilités des non-hommes cisgenres, pratiques des espaces de mobilité.

 Bibliographie sélective :

- « Marges, dimension spatiale des rapports de domination et genre », in GRESILLON, Étienne, ALEXANDRE, Frédéric, SAJALOLI, Bertrand (dir.). La France des marges, Paris, Armand Colin, 2016.

- « Peut-on parler de ségrégation spatiale à propos des voitures de métro réservées aux femmes ? Le cas de São Paulo », in FAURE, Emmanuelle, HERNANDEZ-GONZALEZ, Edna, LUXEMBOURG, Corinne (dir.). La ville : quel genre ?, Paris, Le Temps des Cerises, 2017.

- « Des voitures de métro pour les femmes. De Tokyo à São Paulo, enjeux et controverses d’un espace réservé », Annales de la Recherche Urbaine, 112, 2017, p. 86-95.

- « Les voitures de métro réservées aux femmes comme instrument d’action publique : une réponse à quel problème ? », Géocarrefour, 91/1, 2017, URL : http://geocarrefour.revues.org/10033

- « Le métro comme territoire : à l’articulation entre l’espace public et l’espace familier », Flux, 1-2, 103-104, 2016.

- « Habitabilité du réseau de métro parisien : Sur les pas d’Isaac Joseph, le long de l’espace public et au-delà », Géo-regards, 9, 2016.

 

Mercedes YUSTA RODRIGO mercedes.yusta@univ-paris8.fr

Professeure d’histoire de l’Espagne contemporaine / Etudes hispaniques

 Domaines de recherche

Histoire des femmes dans l’Espagne contemporaine : organisations politiques, féminisme, résistance, exil, Femmes et antifascisme, femmes et communisme

 Publications

Ouvrages :

- Madres Coraje contra Franco. La Unión de Mujeres Españolas en Francia, del antifascismo a la Guerra Fría (1941-1950). Madrid, Cátedra (coll. « Feminismos »), 2009, 314 p.

Coordination d’ouvrages :

- Adriana Valobra y Mercedes Yusta, Queridas Camaradas. Historias iberoamericanas de mujeres comunistas, Buenos Aires, Miño & Davila, 2017.

- Résistantes, militantes, citoyennes. L’engagement politique des femmes au XXe et XXIe siècles, sous la direction de Karine Bergès, Diana Burgos-Vigna, Mercedes Yusta et Nathalie Ludec, Presses Universitaires de Rennes, 2015.

- Ana Aguado, Mercedes Yusta (coord.), « Género, sexo y nación : representaciones y prácticas políticas en España, siglos XIX y XX », dossier des Mélanges de la Casa de Velazquez, 42(2), 2012.

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture :

- « Hombres armados y mujeres invisibles. Género y sexualidad en la resistencia antifranquista (1936-1952), Ayer. Revista de historia Contemporanea, 110, 2018, p. 285-310.

- « Réinventer l’antifascisme au féminin : la Fédération Démocratique Internationale des Femmes et le début de la Guerre Froide », Témoigner entre histoire et mémoire. Revue pluridisciplinaire de la Fondation Auschwitz, nº 104, Dossier « L’antifascisme revisité. Histoire – Idéologie – Mémoire », septembre 2009, p. 91-104.

- « Vierges guerrières et mères courage : le panthéon des communistes espagnoles en exil », Clio. Histoire, Femmes, Sociétés, nº 30 : « Héroïnes », à paraître.

- « Las mujeres en la resistencia antifranquista, un estado de la cuestión ». Arenal. Revista de Historia de Mujeres, vol. 12, nº 1, Málaga, Universidad de Málaga, 2005, p. 5-34.

- « The Mobilization of Women in Exile : the Case of the “Unión de Mujeres Antifascistas Españolas” in France (1944-1950) ». Journal of Spanish Cultural Studies, issue 6, Londres, Routledge, 2005, p. 43-58.

Chapitres d’ouvrages collectifs :

- « The strained courtship between antifascism and feminism : From the Women’s World Committee (1934) to the Women’s International Democratic Federation (1945) », in Mercedes Yusta, Xavier Tabet, Hugo García, Cristina Climaco (eds.), Rethinking Antifascism, 1922-1945 : History, Memory and Politics, 1922 to the Present, Berghahn Books, 2016, p.167-184.

- « De l’antifascisme à l’émancipation : la mobilisation politique des femmes de gauche de 1933 à 1975 » in Marie-Aline Barrachina, Danièle Bussy Genevois, Mercedes Yusta (coord .), Femmes et démocratie : Les Espagnoles dans l’espace public (1868-1978). Nantes, Éditions du Temps, 2007, p. 177-206.

- « La República : Significado para las mujeres » in Isabel Morant (dir.), Historia de las mujeres en España y América. Vol. IV : Del siglo XX a los umbrales del XXI. Coordonné par G. Gómez-Ferrer, G. Cano, D. Barrancos et A. Lavrin. Madrid,Ed. Cátedra, 2006, p. 101-122.

Emploi du temps

Vous trouverez l’emploi du temps du Master genre, semestres 1 et 2 2018-2019 :

 

Word - 228.5 ko

Excel - 16.7 ko

 

Exemples de thèmes de mémoire de Master 2

Liste des Master 2 soutenus depuis 2010

NOM

TITRE

Direction

2010-2011

 

 

BELICK KOUSSOH NGONDO Suzanne

Genre et luttes féministes au Cameroun.

 

BOUCAULT Sarah

Les féministes sont-elles des femmes ?

 

FAVARO Vanessa

M. Colin et les évolutions des rapports de genre et de syndicalisme à la CGT.

 

HATELEY Kristen

Négocier le stigmate : les enjeux du coming-out chez les jeunes lesbiennes.

 

   

 

KURI Angèle

Le sujet en négociation avec les normes : la tératologisation comme promesse politique.

Nadia Setti

LORENZINI Vanessa

Repenser le traitement du viol au croisement du juridique, du politique et du social.

 

MARTINEZ TAGLIAVA Francesca

L’origine de l’image-corps

 

     

PIRTTINIEMI Niina

Sex and the City : Féministe et antiféministe ?

Réflexions sur la sexualité, le célibat, le mariage, la maternité et la consommation dans la série télévisée.

Anne Berger – Hélène Marquié

PROVITERA Carmen

Les corps et les choses (ré)inventions, (dé)constructions artistiques des configurations politiques des corps.

Nadia Setti

SÉQUIN Caroline

Quand l’intime défiait l’institution esclavagiste : les représentations littéraires des liaisons interraciales dans l’Amérique esclavagiste.

 

SHI Ying

« Devenir femme » - Comparaison entre les Mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir et Bonjours tristesse de Françoise Sagan

Nadia Setti

VALENCIA-SUAREZ Claudia

L’influence de Simone de Beauvoir et du Deuxième sexe sur le mouvement féministe en Colombie

Annie Benveniste

VAN POPERIN Claire

La répétition de la perte

Anne Berger

WOLF (de) Philippe

L’engagement des hommes pour l’émancipation des femmes et les représentations féministes de la masculinité en France 1967-1988.

 

2011-2012

 

 

ANDRIEU HUGON Leïla

Placard homo, placard de mots ? Essai de menuiserie discursive à propos du coming out.

Catherine Achin

BISSION-MARIZIA Nathalie

De la disposition à la pratique du care. L’influence des normes sociales sur la surveillance de soi.

Patricia Paperman

BLUM Kevin

Idéo/logiques de la langue. Considérations sur l’arabe à l’usage de celles et ceux qui ne le parlent pas.

Anne Berger

BOUCHATEU Manon

Interpellations à l’égalité et voix du care. De l’objectivation de la situation scolaire des filles vers des propositions alternatives.

Laurence Gavarini

IVORRA-HARRISSON Iris

La construction du genre et la sexualité dans la littérature de jeunesse.

Audrey Fogels

MAGAR Joëlle

Faire et défaire le genre à l’école

Laurence Gavarini

NAY Timothée

D’arrêts inconditionnables. Approches historiques et philosophiques de la grève humaine

Nadia Setti

NGO Thi Thu Suong

La participation des femmes vietnamiennes à la vie politique de Hanoï

Aurélie Damamme

PERAZZO Barbara

Danse et racisme : la réception des danses exotiques en France. Le cas de l’exposition universelle de 1900.

Hélène Marquié

PEREZ LLORENTE

L’image de la maternité dans la presse féminine généraliste contemporaine

 

RAOELISON Fanjaharintsoa

L’accès au pouvoir religieux : le cas des bergères malgaches

Annie Benveniste

RENUCCI Françoise

Points de vue et situation des entrepreneuses indépendantes en Île-de-France.

 

ROUSSEY Marion

« Baiser comme un homme », la pornographie ou les nouveaux enjeux du féminisme.

 

THIERSE Johanna

Les personnages féminins dans les romans beauvoiriens : de l’échec à la révolte.

Anne Berger

2012-2013

 

 

ARCHAMBAULT-KÜCH Marie-Laure

« Un devoir à l’égard de la patrie ». Femmes et genre dans la révolte de 1925 à 1927 en Syrie.

Valérie Pouzol

BARBIER Nora

Un possible devenir féministe. Conscience et déclin de la masculinité comme « seconde nature ».

Elsa Dorlin

BARBOSA DOS REIS Rose Li

Les chemins convergents de la récupération des « oubliées » de l’histoire à la mémoire « délivrée » : Kehinde / dona Luisa / Luiza Mahin. Les représentations et le point de vue de femmes noires brésiliennes dans le roman Um defeito de cor d’Ana Maria Gonçalves.

Nadia Setti

BENSAAD Anaïs

La représentation des communardes dans le roman français de 1871 à 1900.

Isabelle Tournier

COUPLEZ Julie

« Femmes sans frontières » à la croisée des espaces. Enjeux et perspectives de l’engagement associatif de femmes migrantes au prisme de la sociologie urbaine.

Annie Benveniste

DELPECH Alice

Notre corps, nous même. Un exemple d’appropriation féministe des savoirs médicaux. Entre expertise de soi et pédagogie féministe.

 

ELOIT Ilana

Le sujet politique lesbien à Paris. Compositions, recompositions et décompositions du sujet féministe (1970-1984).

 

GUITARD Fiona

Les partenaires cisgenres des trans F/M

 

KLEIN Isabelle

Anomalies et structures de genre chez Houellebecq. (Re)lire l’antiféminisme.

Anne Berger

LANKAR Jennifer

Historicité du corps contemporain. Nudités, discours et représentations.

Anne Berger

LEPORT Edouard

Sociologie politique du masculinisme. Performance de la domination et performativité des discours masculinistes.

 

MORGADO-MAIZA Marcela

La représentation (inconsciente) de l’image du corps, à partir du poids et son lien avec la construction de l’identité féminine.

 

PERRIN Marion

La colonie de vacances, une école de l’hétérosexualité ?

 

SARRAZIN Saskia

Parentés, famille et maternités en Allemagne : modèles, possibilités, limites.

 

STATHOPOULOS Angelica

« Toujours déjà féminine ». Penser à une subjectivité entre-femme avec Luce Irigaray.

Anne Berger

YOUNÈS-LINHART Milena

Réorganisations d’entreprises. Ré-aiguillage de rapports de genre ? Enquête en gare chez les cheminots et cheminotes syndiquées à la CGT.

 

ZAMAME Latifa

L’enfance tragique origine de la passion impossible.

Nadia Setti

2013-2014

 

 

AMMON Lisa

Faire vivre le droit : stratégies militantes et droit de la non-discrimination en Allemagne.

 

BOUZIDI Amal

L’identité spatiale dans Loa voyageuse interdite de Nina Bouraoui.

Nadia Setti

CASEAU Anne-Cécile

Enfermées dans la violence ? Violences conjugales et immigration en Seine-Saint-Denis

Éric Fassin

CORRADO Francesca

Les accords de maternité de substitution : empowerment ou exploitation des femmes travailleuses ?

 

DE OLIVEIRA SILVA Carlos

Foucault dans le genre ? De la différence des sexes à la multiplication des plaisirs.

Marie-Dominique Garnier

FINCH Claire

Territoires queer. Traduction de la théorie queer en France.

Anne Berger

GAUDIOMONTE Annarita

Pratiques artistiques de déplacement du chez-soi.

Nadia Setti

HALLER Zoé

Le parcours des anciennes étudiantes de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-arts de Paris.

Hélène Marquié

LUPERA Antoine

Lieux du multipartenariat homosexuel. Les bars gays parisiens.

 

MEGANEM Leila

Altérité et destruction dans Moi l’interdite d’Aananda Devi.

Nadia Setti

MENIGMESA FONGANG Rosette

Le viol conjugal en France et au Cameroun : éléments d’analyse juridique dans une perspective féministe.

Catherine Le Magueresse, Hélène Marquié

MERDJANE Hassina

Féminism et nationalisme en Irlande de la fin du XIXe siècle au début du XXe siècle.

Annie Benveniste

MITROVIC Ana

La lecture peut-elle être subversive ? Considérations sur genre, féminisme et lecture.

Nadia Setti

MORAIS (de) Elsa

Division sexuelle du travail et hétérosexualisation des femmes : le cas des serveuses.

 

OLCAYCAN Esra

Alice au pays des oubliettes. Alice Guy-Blaché, femme cinéaste des premiers temps.

Hélène Marquié

OLIVEIRA DE CAMPOS Mariana

Littérature féminine francophone ; écrire l’adolescence des Noires, victimisation ou œuvre de re-symbolisation du postcolonial ?

 

TEMPLE Haley

La F(la)mme au foyer : suivre la fuite du feu entre la femme, la sorcière et l’hystérique dans la littérature du XIXe siècle.

Anne Berger

TREMBLAY Anne Kim

Les Fées ont soif de Denise Boucher et Poèmes choisis de Michèle Faloude : Nationalisme et féminisme dans l’imaginaire social du Québec de 1960-70.

Isabelle Tournier

TYSLER Elsa

« Beyond the Pale » ? Le genre de l’enfermement dans la forteresse. Enquête sur le camp d’étranger-e-s privatisé de Yarl’s wood (Royaume Uni)

 

2014-2015

 

 

AMATO Giulia

Entre universalisme et particularisme : le féminisme contemporain face au défi de la mondialisation.

Annie Benveniste

DE OLIVERA Maceido Shisleni

Paroles et représentations : récits de prostitution migrante et le « féminisme pute »

Éric Fassin

DUPERRAY Catherine

Les personnages de femmes dans le théâtre de Marguerite Duras

Nadia Setti

EL MYR Myra

Artistes femmes en immigration. Expériences de plasticiennes libanaises immigrées en France

Hélène Marquié

GILAVERT Marie-Ananda

L’Examen d’aptitude technique en danse contemporaine : une épreuve différenciée selon le sexe

Hélène Marquié

LIN Ying-Tsen (Olivia)

Cherchez la femme. Récits féminins d’homosexualité masculine au Japon de 1960 à nos jours.

Marie-Dominique Garnier

MORIN Flo

Les garçons trans, mauvais sujets du féminisme ? Brooklyn 2013 : un regard critique sur la notion de « privilège masculin ».

Éric Fassin

MORITZ Simon

Les lieux de l’homosexualité : Une étude sur le maintien de l’identité homosexuelle masculine aux États-Unis

Marie-Dominique Garnier

MORREN Anne

L’écoféminisme et le care : terrain commun et perspectives d’avenir.

 

PAYMAL Sophie

Normes et processus de subjectivation au sein d’une institution culturelle française.

Annie Benveniste

RUSSELL Katherine

Bataille avec la « Loy » : au(x) sujet(s) du manifeste.

Marie-Dominique Garnier

SÉBILE Valentine

Amnesty Internationale et les droits des femmes : une intégration ambigüe et inachevée.

Annie Benveniste

Valérie Pouzol

STÉRIN Cléo

« Comment ça se passe pour s’aimer en France ? » Enquête sur le quotidien des couples franco-étrangers face aux contraintes administratives.

Éric Fassin

TABANOU Ophélie

Le sadomasochisme. Entre sexualité violente et violence sexuelle.

Catherine Le Magueresse, Hélène Marquié

TORUN Serra

La relation réciproque entre le mouvement kurde et les femmes kurdes en Turquie

Valérie Pouzol

TOURNIER Pauline

L’introduction de la mixité sexuée dans les équipes éducatives des institutions de rééducation pour jeunes filles au tournant des années 1970.

 

     
     
     
     
 

 

 

     
 

 

 

 

 

 

2015-2016

 

 

BONNEFOY Elodie

Médicalisation de la procréation. Point de vue psychanalytique sur un discours médical performatif et analyse des résistances réactionnelles des sujets PMA

Laurence Gavarini

DESPONTIN-LEFÈVRE Irène

De l’appropriation d’espaces en ligne aux questionnements de thématiques liées aux femmes, féminismes et genre

 

EARLS Sophie

Queering visibility, switching power. Queerisation des pratiques, espaces et représentations : comment la visibilité entre-t-elle en jeu ?

Manuela de Barros

LISCI Barbara

Trajectoires féministes contemporaines : identités féministes en Italie

Nadia Setti

PASQUIER Romain

Gestation pour autrui, entre théorie queer et discours médiatiques

Maxime Cervulle

VESSONI Aline

Le Torchon brûle  : la maternité dans les pages d’un journal révolutionnaire

Hélène Marquié

     

 

 

 

Organisation générale des enseignements

Les étudiant-e-s bénéficient :

- d’un tronc commun d’initiation théorique aux études de genre, et de formation à la recherche et en langues,

- d’enseignements de spécialité, soit en Arts, Littératures et Etudes Culturelles (ALEC), soit en Histoire, Société, Politique (HSP),

- du suivi de leur mémoire de recherche de Master 1 puis de Master 2

- et de la possibilité de faire des stages et des échanges à l’international.

 

Le Master 1 : les enseignements et les crédits

MASTER 1 ECTS  COEF 
     
UE Initiation théorique : 2 enseignements (=2 EC) 10 2
UE apprentissage de la recherche et langue : 2 enseignements (=2 EC) 10 2
UE spécialité ALEC ou HSP : 2 enseignements (= 2 EC) 10 2
Mémoire de M1 30 6
     
TOTAL  60  

NB : un EC (Elément Constitutif) est un enseignement.

La première année est consacrée à l’acquisition des bases théoriques et méthodologiques.

L’étudiant-e doit suivre et valider 6 enseignements (dénommés Éléments Constitutifs EC) la première année (M1).

L’essentiel de la formation repose sur la rédaction de deux mémoires sur le même objet de recherche : le mémoire « préparatoire » de M1 et le mémoire définitif de M2. Les cours et séminaires accompagnent la rédaction de ces mémoires. Leur évaluation tient donc compte de cet objectif.

À l’issue de la première année (M1), l’étudiant-e présente son mémoire de M1 sous la forme d’un projet détaillé du mémoire de M2 (problématique et bibliographie, perspectives pour le mémoire de M2 et une partie travaillée) devant le jury du Master. Le mémoire de M1 comporte 50 pages au minimum.

Les sessions de soutenance sont prévues en juin pour les M1.

Le Master 2 : les enseignements et les crédits

MASTER 2  ECTS   COEF 
     
UE méthodologie ou initiation théorique : 1 enseignement (=1 EC) 5 1
UE de spécialité ALEC ou HSP : 2 enseignements (=2 EC) 10 2
UE stage OU deux enseignements au choix (=2 EC) 10 2
UE mémoire de Master 2 35 7
     
TOTAL 60  

La deuxième année approfondit les connaissances et différencie les parcours.

L’étudiant-e doit suivre et valider 5 enseignements la deuxième année, ou 3 enseignements et 1 stage.

Le mémoire de M2 comporte environ 100 pages. Le jury de soutenance comprend 3 membres. Le rendu du mémoire et la soutenance ont lieu en juin et en septembre pour les mémoires de M2.

Validation des enseignements et des travaux de recherche

Les EC sont validés selon le système des crédits utilisés à l’échelle européenne dits « ECTS » (European Credit Transfer System : système européen d’évaluation des enseignements suivis). Un EC = 5 ECTS (coefficient 1). Le mémoire de M1 équivaut à 30 ECTS (coefficient 6). Le mémoire de M2 équivaut à 35 ECTS (coefficient 7).

Pour que l’ensemble de son parcours soit validé, l’étudiant-e doit avoir obtenu une note égale ou supérieure à la moyenne après péréquation des notes obtenues pour le mémoire et dans les EC. Il/elle doit totaliser 120 ECTS.

Conditions de délivrance du diplôme de master : 

Le jury vérifie que le candidat ou la candidate a suivi les enseignements requis et fourni le travail demandé dans ce cadre (obtention de 120 ETCS). La note obtenue dans chaque UE doit être égale ou supérieure à la moyenne après péréquation des notes obtenues dans les EC correspondant à une UE. Le diplôme est délivré après soutenance du mémoire. Le jury de soutenance comprend trois membres dont au moins deux enseignant-e-s de la formation. La note finale doit être égale ou supérieure à la moyenne. La mention (Assez bien, Bien ou Très Bien) est attribuée après péréquation de toutes les notes obtenues.

 

Conditions de délivrance du diplôme intermédiaire :

Un diplôme intermédiaire de M1 correspondant à l’ancienne maîtrise peut être délivré : l’étudiant doit avoir obtenu 60 ECTS et soutenu un mémoire d’une cinquantaine de pages. Le jury de M1 comprend deux membres. L’étudiant-e doit avoir obtenu une note égale ou supérieure à la moyenne après péréquation des notes obtenues aux EC. Le mémoire lui-même doit recevoir une note égale ou supérieure à la moyenne pour que l’ensemble donne lieu à la délivrance d’un diplôme.

 

Modalités de contrôle des connaissances :

Contrôle continu ou contrôle final selon les séminaires (EC).

Les travaux demandés varient selon les EC (dossiers, enquêtes analytiques, analyse de textes et documents, traitement problématique d’une question).

Voir document reglementaire ici :

PDF - 91.4 ko

 

 

 

Brochure département études de genre 2018-2019

Brochure 2018-2019 et emploi du temps :

 

PDF - 2.4 Mo


 

 

 

Candidater au Master 1 ou 2

CANDIDATER

AU MASTER GENRE

PARIS8-VINCENNES-SAINT-DENIS

 

Les candiatures sont ouvertes du 5 avril au 15 mai (session 1) et du 26 août au 2 septembre (session 2). Toutes les informations pour candidater sont dans le document ci-dessous.

Word - 18.7 ko


Pour candidater, il faut s’inscrire sur le site général de l’université : cliquer sur l’onglet « ADMISSION » de la page d’accueil du site de Paris8 : http://www.univ-paris8.fr/.

 

Vous pouvez candidater en Master 1 ou en Master 2.

 

Pour les étudiant-e-s hors Campus France

 

Les pièces requises sont :

 

Pièces administratives :

- Pièce d’identité

- Vos diplômes à partir du BAC

- Une photographie

- Le DALF B2 pour les non francophones

 

Autres pièces :

- Une lettre de motivation (une page résumant 1/votre parcours, 2/votre intérêt pour le master)

- Un CV (mettre en valeur ce qui est en lien avec le master genre, par exemple les cours suivis en genre, les emplois liés à cette thématique, les engagements associatifs/militants, etc.)

- Un projet de recherche (voir ci-dessous)

 

Le projet de recherche fait en moyenne 5 pages.

 

Il se constitue des parties suivantes :

1) Signaler quel-le-s directeur-ices de mémoire vous envisageriez pour votre recherche (voir la liste des directeur-ices de mémoire ici : http://www.genre.univ-paris8.fr/spip.php?article1224).

2) Faire une accroche (par exemple racontez comment vous en êtes venu à envisager tel ou tel sujet, faire le lien avec l’actualité, etc.) en quelques lignes.

3) Formuler votre sujet/thème et votre "objet de recherche". En sciences humaines et sociales, expliciter le fait social que vous souhaitez étudier, en délimitant l’époque, le lieu, la population, etc. En arts, littérature, philosophie et études culturelles, préciser les œuvres que vous souhaitez étudier, les auteur-e-s. Soyez précis-e et expliquer l’intérêt/l’originalité de ce sujet et de cet objet d’étude (une page environ).

4) Mettre en évidence les questions qui se dégagent de votre thème, les questions auxquelles vous souhaitez répondre (quelques lignes ou plus).

5) Préciser le cadre théorique dans lequel vous souhaitez vous inscrire : ouvrages et/ou auteurs de référence Vous devez montrer que votre projet apportera quelque chose de nouveau aux études déjà effectuées sur le sujet (deux ou trois pages).

6) Présentez votre terrain si vous en avez un et le dispositif d’investigation que vous envisagez (une page).

7) Bibliographie

Vous pouvez lire les sites de conseil sur la rédaction de projet de recherche de master : vous y trouverez de bons conseils !

 

Nos principaux critères d’évaluation du projet de recherche :

 

- Originalité / intérêt du projet

- Objet d’étude bien précisé et recherche réalisable dans le temps imparti

- Bonne maîtrise des auteur-e-s principales-aux sur le sujet

- L’étudiant-e a le background suffisant (formation ou expérience professionnelle / associative) pour mener à bien son projet

- Ecriture et présentation du projet correctes

 

 

Pour les étudiant-e-s Campus France

 

Les étudiant-e-s des pays suivants doivent passer par la procédure Campus France :

 

Algérie, Argentine, Bénin, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo Brazzaville, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Etats-Unis, Gabon, Guinée, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Koweit, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Pérou, République du Congo Démocratique, Russie, Sénégal, Singapour, Taiwan, Togo, Tunisie, Turquie et Vietnam.

 

https://www.campusfrance.org/fr/procedure-etudes-en-France

 

Vous devez passer un entretien préalable avec le service de Campus France qui vérifie l’ensemble de votre dossier, votre motivation et votre compétence linguistique.

 

Il vous faudra fournir les pièces administratives demandées par Campus France (dont une attestation de notes et de diplômes avec traduction certifiée).

 

Vous devrez fournir ensuite :

- Une lettre de motivation (une page résumant 1/votre parcours, 2/votre intérêt pour le master)

- Un CV (mettre en valeur ce qui est en lien avec le master genre, par exemple les cours suivis en genre, les emplois liés à cette thématique, les engagements associatifs/militants, etc.)

- Un projet de recherche (voir ci-dessous)

 

Il faudra envoyer ces trois pièces à Nadia Setti : nadia.setti@neuf.fr

 

Votre candidature sera alors évaluée par notre équipe (les dates affichées sur le site ne concernent pas la procédure Campus France) et nous vous répondrons.

 

Le projet de recherche fait en moyenne 5 pages.

 

Il se constitue des parties suivantes :

1) Signaler quel-le-s directeur-ice-s de mémoire vous envisageriez pour votre recherche (voir la liste des directeur-ice-s de mémoire ici : http://www.genre.univ-paris8.fr/spip.php?article1224).

2) Faire une accroche (par exemple racontez comment vous en êtes venu à envisager tel ou tel sujet, faire le lien avec l’actualité, etc.) en quelques lignes.

3) Formuler votre sujet/thème et votre "objet de recherche". En sciences humaines et sociales, expliciter le fait social que vous souhaitez étudier, en délimitant l’époque, le lieu, la population, etc. En arts, littérature, philosophie et études culturelles, préciser les œuvres que vous souhaitez étudier, les auteur-e-s. Soyez précis-e et expliquer l’intérêt/l’originalité de ce sujet et de cet objet d’étude (une page environ).

4) Mettre en évidence les questions qui se dégagent de votre thème, les questions auxquelles vous souhaitez répondre (quelques lignes ou plus).

5) Préciser le cadre théorique dans lequel vous souhaitez vous inscrire : ouvrages et/ou auteurs de référence Vous devez montrer que votre projet apportera quelque chose de nouveau aux études déjà effectuées sur le sujet (deux ou trois pages).

6) Présentez votre terrain si vous en avez un et le dispositif d’investigation que vous envisagez (une page).

7) Bibliographie

Vous pouvez lire les sites de conseil sur la rédaction de projet de recherche de master : vous y trouverez de bons conseils !

 

Nos principaux critères d’évaluation du projet de recherche :

 

- Originalité / intérêt du projet

- Objet d’étude bien précisé et recherche réalisable dans le temps imparti

- Bonne maîtrise des auteur-e-s principales-aux sur le sujet

- L’étudiant-e a le background suffisant (formation ou expérience professionnelle / associative) pour mener à bien son projet

- Ecriture et présentation du projet correctes